100 millions d’euros supplémentaires pour le recyclage des friches

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 08/01/2022

Partager la page

Le Gouvernement abonde de 100 millions d’euros supplémentaires le fonds pour le recyclage des friches et dévoile 30 nouveaux lauréats de deux appels à projets
L’artificialisation des sols réduit progressivement les espaces naturels et les terres agricoles. Entre 20 000 et 30 000 hectares sont aujourd’hui grignotés chaque année sur la nature et les terres agricoles dans notre pays. En cohérence avec les ambitions de l’Union européenne, la loi Climat et Résilience a défini l’objectif d’atteindre l’absence de toute artificialisation nette des sols, (dit Zéro Artificialisation Nette ou ZAN ) en 2050, et de réduire par deux la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers d’ici 2032.
Le Gouvernement agit pour mettre en œuvre cet objectif, qui ne s’oppose en rien à la construction de logements et au développement des territoires. 650 millions d’euros du Plan de Relance ont ainsi déjà été mobilisés pour recycler les friches et le foncier artificialisé. Plébiscité par les élus locaux et les acteurs économiques, le fonds avait été plus que doublé en juillet dernier.
Face au succès du dispositif, le Premier ministre, en déplacement à Amiens aux côtés de la ministre de la Transition écologique et la ministre déléguée chargée du Logement, a décidé de redéployer 100 millions d’euros supplémentaires du Plan de Relance à destination de ce fonds friches .
Ce fonds finance :
  • l’acquisition, la dépollution et la démolition de friches dans le cadre d’opérations d’aménagement urbain. Ces projets sont sélectionnés à l’issue d’appels à projets (AAP) régionaux « recyclage foncier » pilotés par les Préfets de Région ;
  • la reconversion de friches polluées issues d’anciens sites industriels ou miniers, dans le cadre d’appels à projets de l’ADEME.
503 projets ont déjà été sélectionnés lors de la 2ème édition de ces AAP, pour un total de 280 millions d’euros de subventions octroyées. Plusieurs exemples concrets de projets en cours de réalisation sont consultables en cliquant ici , et la carte de l’intégralité des lauréats est accessible ici .
21 nouveaux lauréats sont dévoilés ce jour au titre des projets financés par l’ADEME . Bénéficiaires de 18 millions d’euros d’aides, ces projets (listés en annexe 1), vont générer plus de 85 000 m² de logements dont plus d’un tiers de logements sociaux, et près de 250 000 m² de surfaces économiques dont la moitié dédiée aux activités industrielles.
En complément, l’ADEME poursuit l’instruction de 31 projets jugés prometteurs, dont 16 projets avaient été aidés au stade des études lors de la première édition de l’appel à projets. Les projets les plus avancés pourront être soutenus financièrement au printemps 2022 pour une enveloppe de 14 millions d’euros.
Enfin, pour accompagner la transition écologique dans les territoires, le Gouvernement mobilise également 675 millions d’euros du 4ème Programme d'investissements d'avenir (PIA4) consacrés aux « solutions pour la ville durable et les bâtiments innovants » . Un appel à manifestation d’intérêt (AMI) baptisé « Démonstrateurs de la ville durable », doté de 305 millions d’euros, a ainsi été lancé en mai 2021.
Les 9 premiers lauréats de cet appel à manifestation d’intérêt ont été dévoilés ce jour par le Premier ministre. Ces projets (listés en annexe 2) illustrent la diversité des solutions et des territoires : métropoles, petites et moyennes villes, communes périurbaines, quartiers prioritaires de la politique de la ville en renouvellement urbain, etc. Ils proposent des innovations de toutes natures, pour répondre aux défis de la transition écologique et du développement durable des espaces urbains français.
Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement en phase d’incubation du projet d’une durée de 36 mois maximum soutenue financièrement et techniquement par l’État à hauteur de 500 000 euros maximum. Arrivés à maturité, les projets bénéficieront du soutien du Programme d’investissements d’avenir pour la mise en œuvre des actions innovantes.
Une deuxième vague de sélection permettant la constitution d’un réseau d’une trentaine de démonstrateurs urbains est également en cours. Près de 85 candidatures ont été reçues et les résultats seront annoncés au premier trimestre 2022.
Voir les tableaux des :
  • 21 lauréats du deuxième appel à projets de l’ADEME
  • 9 premiers lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) baptisé « Démonstrateurs de la ville durable »
dans le document joint (PDF)