5 novembre 2018 - Actualité

Centenaire du 11-Novembre : le président de la République en “itinérance” dans les territoires d’hier et d’aujourd’hui

Pendant 8 jours, Emmanuel Macron se rend sur les traces des Poilus pour célébrer leur mémoire. De Strasbourg à Notre-Dame-de-Lorette en passant par Verdun ou Reims, les lieux emblématiques de la Première Guerre Mondiale seront à l’honneur du 4 au 10 novembre 2018.
 

Il y a 100 ans, la Première Guerre mondiale touchait à sa fin. Après quatre années de batailles et d’innombrables pertes, la signature de l’Armistice le 11 novembre 1918 clôturait le premier conflit mondial de l’Histoire. Cette semaine, le président de la République se déplace dans les régions Grand-Est et Hauts-de-France pour honorer la mémoire d’hier et les territoires d’aujourd’hui.


(Source : Élysée)

Les Poilus célébrés à Morhange

Ce lundi 5 novembre, Emmanuel Macron s’est rendu dans le village de Morhange pour rendre hommage aux soldats français tombés au combat. Sur place, le chef de l’État s’est recueilli devant le monument érigé en hommage aux combattants tués lors de sanglants combats en août 1914.

Également présent lors de la cérémonie, le général François Lecointre a rappelé le désastre militaire de la bataille de Morhange : 40 000 soldats français ont perdu la vie alors qu’ils tentaient de reprendre l’Alsace-Moselle, sous domination allemande à l’époque.



Cet après-midi, le président rencontrera des investisseurs participant au salon "Choose France Grand Est" à Pont-à-Mousson. Six ministres seront également présents pour l’occasion dont les ministres du Travail, Muriel Pénicaud, et des Affaires européennes, Nathalie Loiseau.

Un centenaire placé sous le signe du redressement

Si l’itinérance présidentielle veut commémorer la Première Guerre mondiale, elle vise également à aborder les différents enjeux auxquels sont confrontées les régions Grand-Est et Hauts-de-France. En effet, ces territoires ont subi de fortes mutations économiques, sociales et industrielles au cours du XXe siècle. De l’héroïsme des Poilus au renouveau de ces régions, le redressement est au cœur des célébrations de la semaine.

Rendre visite aux territoires oubliés de la Grande Guerre

Pour le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, le président de la République a tenu à se rendre sur des lieux moins connus du conflit. Ce matin à Morhange, Les Éparges mardi, ou La Flamengrie mercredi : autant de villages ayant souffert pendant la Grande Guerre qui recevront pour la première fois une visite étatique cette semaine.

Sur place, Emmanuel Macron veut rencontrer habitants, représentants des collectivités et investisseurs économiques qui œuvrent au renouveau de ces territoires durement touchés par la crise économique, la désindustrialisation et la transition agricole de ces dernières décennies. Symboliquement, un Conseil des ministres se tiendra à Charleville-Mézières, mercredi 7 novembre.

Emmanuel Macron a entamé cette semaine d’hommages à Strasbourg, dimanche 4 novembre, en présence du président de la République fédérale allemande, Frank-Walter Steinmeier. Ils ont notamment assisté à un concert sur la paix européenne et le retour de l’Alsace-Moselle à la France.