Des contrefaçons interceptées
17 novembre 2016

Une opération de sensibilisation aux dangers de la contrefaçon

A l’approche des fêtes de fin d’année, la quatrième opération nationale de destruction de contrefaçons saisies par la douane vise à prévenir les consommateurs du danger potentiel lié aux articles contrefaits.

Contenu publié sous le Gouvernement Valls III du 11 Février 2016 au 06 Décembre 2016
 
Christian Eckert a inauguré, le 15 novembre, la quatrième opération nationale de destruction de contrefaçons saisies par la douane. Au cours de cette opération, des centaines de milliers de contrefaçons récemment saisies par les services douaniers seront détruites sur l’ensemble du territoire.
 
Pour rappel, les douaniers ont intercepté au cours de l’année 2015 7,7 millions de contrefaçons, dont près de 2,6 millions commercialisées par fret express et postal. Ces articles contrefaits "mettent en danger les citoyens consommateurs et la créativité et le savoir-faire des entreprises françaises",  a rappelé Christian Eckert.
 
Le secrétaire d’État a également souligné que cette lutte contre le marché de la contrefaçon "n’est efficace que si elle implique tous les acteurs, y compris ceux qui opèrent sur Internet". Ainsi, les pouvoirs publics ont noué des partenariats avec les grands acteurs du secteur, dont Priceminister fait partie, pour faciliter l’échange d’informations avec les services douaniers.
 
Enfin, Christian Eckert a annoncé la création d’une instance de coordination des services de l’État en matière de lutte contre la contrefaçon, qui sera pilotée par le ministère de l'Économie et des Finances et travaillera en étroite concertation avec le Comité national anti-contrefaçon (CNAC), qui représente les principaux secteurs économiques concernés.