3 avril 2017

Revalorisation des prestations sociales et des minima sociaux

Comme chaque année, au 1er avril, les prestations sociales et les minima sociaux sont revalorisés.

Contenu publié sous le Gouvernement Cazeneuve du 06 Décembre 2016 au 14 Mai 2017
 
Une revalorisation des prestations sociales et des minima sociaux est entrée en vigueur, le 1er avril 2017, pour prendre en compte l'augmentation du coût de la vie, de 0,3%.

Cette augmentation concerne les bases mensuelles de calcul des prestations familiales et sociales : allocations familiales, allocation de rentrée scolaire, prestation d’accueil du jeune enfant, prime d'activité, etc. Les minima sociaux sont également revus à la hausse: revenu de solidarité active, allocation de solidarité aux personnes âgées, allocation adulte handicapé, etc.
 
Au-delà de cette augmentation, les revalorisations exceptionnelles prévues dans le cadre du Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale 2013-2017 sont pleinement mises en œuvre. Elles concernent :
  • le complément familial majoré, qui bénéficie à 456 000 familles nombreuses (sous conditions de ressources) et qui est régulièrement revalorisé depuis 2014 pour atteindre une augmentation de +50% en 2018. Son montant est déjà passé de 167,34 euros en 2013 à 236,71 euros en 2017, soit une augmentation de 69,37 euros par mois en 4 ans. Le décret permettant d’atteindre la cible de +50% en 2018 sera publié prochainement.
     
  • l'allocation de soutien familial (ASF) (+25 % entre 2014 et  2018), versée lorsque l’enfant est privé de l’aide d’un ou deux parents. Son montant a été porté de 90,40 euros à 109,65 euros par enfant entre 2013 et 2017 (120,54 euros à 146,09 euros lorsque l’enfant est privé de l’aide des deux parents). 756 000 familles en bénéficient.
     
  •  le revenu de solidarié active (RSA) (+10% entre 2013 et 2017) : avec la revalorisation au 1er avril et celle déjà actée qui aura lieu au 1er septembre, son montant pour une personne seule sera porté à 545,48 euros par mois, soit une augmentation de plus de 70 euros depuis 2013. Pour un couple avec deux enfants les montants versés, entre 2013 et 2017, auront augmenté de 148 euros par mois (997,36 euros en 2013, 1145,50 euros dès aujourd’hui).
     
  • Complémentaire santé : pour permettre à 150 000 personnes de bénéficier d’une complémentaire santé, les revenus maximums ouvrant droit à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et à l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) sont revalorisés de manière exceptionnelle. La  couverture santé solidaire a bénéficié à 1 million de nouveaux bénéficiaires entre 2013 et 2015.