Route de France.
17 mai 2018

Mobilité : un plan de sauvegarde des routes pour 2019

La ministre des Transports, Élisabeth Borne, a annoncé au Sénat que le Gouvernement présentera pour 2019 un plan de sauvegarde des routes.
 
La politique de mobilités du Gouvernement vise à apporter des solutions de mobilité à tous les citoyens, dans tous les territoires. C’est tout l’objet du projet de loi d’orientation des mobilités.

Pour beaucoup de Français, les routes sont au cœur de la mobilité du quotidien. Le réseau routier français représente un million de kilomètres de routes.

Comme pour le ferroviaire, "le sous-investissement des dernières décennies a été manifeste sur le réseau routier non concédé" a rappelé le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Cela a entraîné une dégradation de l’état des routes et, donc, une moins bonne fiabilité des parcours (allongement du temps de parcours notamment).

Le Gouvernement présentera pour 2019 un plan de sauvegarde des routes, pour que les engagements pris dans le cadre des contrats de plan Etat-régions actuels soient tenus. 1 milliard d’euros sera consacré à l’entretien et à la modernisation des routes (+200 millions d’euros, après +100 millions d’euros en 2018).

"La priorité est à l’entretien et à la régénération du réseau", a souligné Nicolas Hulot. Aujourd’hui, 40 % des surfaces de chaussées sont à renouveler et un pont sur dix est en mauvais état.
La ministre des Transports, Élisabeth Borne, a rappelé que "dans la plupart des cas, il ne s'agit pas de ‘‘grands travaux’ mais d'aménagements simples".