Une personne handicapée en entreprise
10 mars 2017

Entreprises adaptées : 5 000 postes de plus pour les personnes en situation de handicap

Myriam El Khomri et Ségolène Neuville ont signé un contrat de développement du secteur adapté avec les acteurs de l'inclusion professionnelle pour les travailleurs en situation de handicap. L'objectif est la création de 5 000 postes en 5 ans, la modernisation des organisations et des équipements, et le développement des compétences des salariés.

Contenu publié sous le Gouvernement Cazeneuve du 06 Décembre 2016 au 14 Mai 2017
 

Qu'est-ce qu'une entreprise adaptée ? Tout simplement une entreprise du marché qui a fait le choix de développer son offre et sa production avec une grande part de personnes en situation de handicap (80%). Selon la loi, ces entreprises ne peuvent en effet recruter des salariés valides que dans la limite des 20% restants. Elles doivent recevoir un agrément délivré par le ministère du Travail.
 
« Je crois fermement au modèle des entreprises adaptées : dans un contexte où le chômage, même s’il baisse, reste malheureusement trop élevé, chacun sait combien il peut être difficile de trouver un travail, même pour des personnes valides, et chacun mesure la difficulté que cela peut représenter pour celui ou celle qui vit avec un handicap », a déclaré Myriam El Khomri.
 
En adaptant les conditions de production aux handicaps de ces personnes, ces entreprises permettent la valorisation de leurs compétences, leur promotion au sein d'un projet professionnel au sein de la structure elle-même ou vers d’autres entreprises. Ce choix permet leur inclusion sociale, économique, et sociétale.
 
En 2017, il existe en France, 758 entreprises adaptées regroupant 31 000 emplois dont 25 000 salariés en situation de handicap. Ces emplois sont, dans neuf cas sur dix, des contrats à durée indéterminée. Le chiffre d’affaire cumulé des entreprises adaptées représente plus de 1 milliard d’euros. 

5 000 postes en 5 ans

Pour favoriser davantage l’emploi des personnes en situation de handicap, l’Etat renforce son soutien au secteur des entreprises adaptées pour le moderniser, soutenir les dispositifs existants et faciliter l’accès à la formation et à la qualification. Cet engagement se concrétise par la création de 5000 postes en 5 ans, soit un montant de 75 millions d’euros supplémentaires.
 
« En engageant l’État à la création de 5 000 places en entreprises adaptées dans les 5 prochaines années, le Gouvernement continue d’œuvrer pour l’accès des travailleurs handicapés au milieu ordinaire de travail. C’est là le sens même de l’action menée depuis 2012 : faire en sorte que les personnes handicapées puissent, si elles le souhaitent, vivre et travailler avec les autres », s'est félicité Ségolène Neuville, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion.
 
Depuis 2012, comme le souligne Ségolène Neuville, l’État a sensiblement renforcé son soutien au secteur des entreprises adaptées. Le nombre d’aides aux postes financées chaque année a augmenté de plus de 15%, soit 3000 aides au poste, ce qui a permis de passer de 19 536 emplois à temps plein en 2012 à 22 536 emplois à temps plein en 2016. Le budget consacré aux entreprises adaptées est désormais de près de 360 millions d’euros, soit 45 millions d’euros supplémentaires durant le mandat.
 
Outre Pôle emploi, les principaux organismes qui oeuvrent pour l’inclusion professionnelle des personnes handicapées sont :