militaires
16 mars 2017

Des mesures pour encourager l’engagement des jeunes dans la Garde nationale

La Garde nationale compte aujourd’hui 65 700 volontaires, dont 6 000 mobilisés quotidiennement aux côtés des unités actives des armées et des forces de sécurité intérieure. Pour renforcer cet engagement, le président de la République a annoncé la mise en place de mesures d’attractivité de la Garde nationale.

Contenu publié sous le Gouvernement Cazeneuve du 06 Décembre 2016 au 14 Mai 2017
 

Objectif : 85 000 volontaires d’ici à 2018

L’objectif des mesures d’attractivité de la Garde nationale est de porter le nombre de volontaires à 85 000 hommes et femmes, dont plus de 9 000 seront engagés pour la sécurité des français d’ici à 2018. Ces volontaires intègrent la réserve opérationnelle en parallèle de leur vie civile pour contribuer au renfort des armées, des unités de police et de gendarmerie ou mettre leur expertise, en cas de besoins ponctuels, au service de l’armée et des forces de sécurité intérieure.
 

3 mesures pour l’attractivité de la Garde nationale

Pour encourager les jeunes à intégrer la Garde nationale, fidéliser les réservistes et inciter les employeurs à l’engagement de leurs salariés, trois mesures sont mises en place :
  • une prime de fidélité de 250 euros versée annuellement à tout réserviste renouvelant son contrat initial d’engagement pour un contrat de 3 ans minimum et effectuant au moins 37 jours d’activité de réserve par an ;
  • une allocation d’études spécifiques mensuelle de 100 euros versée aux étudiants de moins de 25 ans qui ont signé un contrat d’engagement initial de 5 ans dans la Garde nationale et qui effectuent plus de 37 jours d’activité par an dans la réserve ;
  • une participation au financement du permis de conduire B à hauteur de 1 000 euros versée à tout jeune de moins de 25 ans ayant effectué au moins 50 jours d’activité de réserve dans la garde nationale et étant à plus de deux ans du terme de son contrat. 

En savoir plus sur la Garde nationale