Photo de François Hollande, Myriam El Khomri et Manuel Valls à l'Elysée en septembre 2015
17 décembre 2015

De nouvelles actions pour l'emploi dévoilées en janvier

Le président de la République et le Premier ministre recevront en janvier tous les présidents de régions notamment pour conforter le plan de relance de l'apprentissage initié en 2014

Contenu publié sous le Gouvernement Valls II du 26 Août 2014 au 11 Février 2016
 
Le redressement économique de la France et la lutte contre le chômage sont au cœur des préoccupations du Gouvernement depuis 2012. La vigueur de la reprise de l’emploi (+40 000 sur les 12 derniers mois) est moins forte qu’anticipée, et le chômage ne baisse pas. Les Français attendent des résultats. Il faut aller au-delà de ce qui a déjà été engagé, le plus vite possible. Des chantiers sont ouverts : refonte du code du travail qui va donner des vraies marges pour les entreprises, mise en œuvre du compte personnel d’activité, projet de loi sur les nouvelles opportunités économiques, …

Au-delà de l’accélération et l’intensification de mesures déjà programmées, le Gouvernement examine également les mesures complémentaires que nous pourrions mobiliser rapidement pour avancer, pour faire mieux.
D’ores et déjà, il été décidé et annoncé il y a 10 jours une mesure forte, mise en œuvre immédiatement, pour stimuler l’emploi dans les services à la personne. Les particuliers employeurs bénéficient désormais d’une exonération de 2 euros pour chaque heure employée. C'est entré en vigueur. Quand on paye un salarié 10 euros de l’heure, 2 euros d’exonération, c’est substantiel, cela peut convaincre d’embaucher davantage.
 
Les mesures complémentaires seront dévoilées en  janvier. Le Gouvernement travaille sur ce sujet en lien avec les partenaires sociaux. Deux axes ont été identifiés :
  • La ministre du Travail présentera un plan massif de formation à destination des demandeurs d’emploi non qualifiés. La formation est pour de nombreux demandeurs d’emploi le meilleur levier pour reprendre durablement un emploi.
  • Le Gouvernement souhaite travailler avec les présidents de régions dès janvier pour conforter le plan de relance de l’apprentissage initié en 2014. 
Dans la préparation des textes de loi ou tout simplement des mesures, le Premier ministre mènera une consultation très large et sera ouvert à toutes les propositions, y compris celles de l’opposition, car "c'est ensemble que nous devons répondre aux exigences des Français".
Forts de ce constat, il est essentiel d’engager un dialogue nourri avec les nouveaux exécutifs régionaux sur les sujets locaux, sur leurs champs de compétences, notamment pour ce qui concerne le développement économique, la formation professionnelle et l’apprentissage. Le président de la République et le Premier ministre recevront en janvier "tous les présidents de régions", a déclaré Stéphane Le Foll à l'issue du Conseil des ministres du 16 décembre. Le Premier ministre aura également "des rencontres avec les partenaires sociaux et les partis politiques". Il s’agit ainsi d’avoir "une plus grande efficacité dans l'action conduite" contre le chômage. Tels sont les propos tenus par le président de la République lors du Conseil des ministres