Le robot français Nao
28 avril 2016

« Créative Industry » : promouvoir l'excellence industrielle française

La campagne « Créative Industry » a été lancée pour porter le savoir-faire industriel et la capacité d'innovation du secteur industriel français à l'international.

Contenu publié sous le Gouvernement Valls III du 11 Février 2016 au 06 Décembre 2016
 
La campagne « Créative Industry » a été lancée le 26 avril 2016. L'objectif est de promouvoir le savoir-faire et l’ingéniosité industrielle français au moment où le numérique représente un facteur clé du développement économique en cours.

« Créative Industry » s’insère dans la campagne « Créative France » lancée le 5 octobre 2015.  Ce label promeut les initiatives et le savoir-faire français en matière de créativité et d'innovation dans de très nombreux domaines tels que l’industrie, la technologie, la culture, la gastronomie, la science ou la santé. La campagne « Créative France » est active durant 18  mois, dans au moins une dizaine de pays à fort enjeu : États-Unis, Chine, Japon, Brésil ou encore les Émirats arabes unis.

L’industrie, secteur moteur de l’économie française

L’industrie est un des secteurs moteurs de l’économie française. La stratégie à long terme de la France a permis de construire des pôles d’excellence capables de soutenir la concurrence internationale. Les exportations se concentrent sur les secteurs à forte valeur ajoutée :
  • 263 milliards d’euros de richesses produites en 2015 (13,8 % du PIB) ;
  • les produits industriels représentent plus des deux-tiers des exportations mondiales de la France, soit 420 milliards d’euros, secteur agroalimentaire en tête ;
  • le dynamisme dans le secteur des matériaux de transport (avec une hausse de 10,5 % des exportations), poussé par l’aéronautique et l’automobile, représente plus de la moitié de la croissance du marché des exportations françaises en 2015.

Une campagne internationale lancée à Hanovre

La France industrielle est reconnue pour sa main-d'oeuvre hautement qualifiée, des gestionnaires compétents, des entrepreneurs ambitieux. L’excellence de France en matière de mathématiques, d’ingénierie, de design et d’entrepreneuriat signifie qu’elle peut créer, innover, et rayonner dans de nombreux domaines industriels. La France entend démontrer sa compétitivité dans sept secteurs clés de l’innovation technologique :

  • efficacité énergétique : optimisation des consommations énergétiques par des procédés « intelligents ». 10 entreprises françaises figurent parmi les leaders dans le secteur des bâtiments basse consommation ;
  • nouveaux matériaux et composites : titane, fibre de carbone, nanocristaux, lin technique, etc, matériaux haute performance et légers pour optimiser les performances ;
  • numérisation de la chaîne de valeur : numérisation des process d'une entreprise produisant la valeur ajoutée ;
  • automatisation et robotique : équipements automatisés pour des tâches spécifiques précises et répétitives ;
  • comptes rendus et contrôle : analyse fine des processus avec les appareils numériques. Objectif : des optimisations plus performantes ;
  • la place de l’humain : réalité augmentée, exosquelettes, lunettes de réalité augmenté… ;
  • fabrication additive : procédé permettant de transformer un fichier 3D créé par un logiciel de CAO (Conception assistée par ordinateur) en un objet physique par ajout successif de couches de matière (plastique, résine, métal, papier… ; 

Des spécificités françaises présentes dans l’industrie

« Créative Industry » célèbre la réputation d’inventeurs et d’entrepreneurs de la France, misant sur ses compétences et ses atouts remarquables, rejoignant pleinement l’ère du numérique en tant que grande puissance industrielle mondiale.

Des esprits créatifs, une main-d’oeuvre hautement qualifiée, des gestionnaires compétents, des entrepreneurs ambitieux : l’esprit d’entreprise résonne sur le territoire français, tandis que le système éducatif produit certains des meilleurs mathématiciens, ingénieurs et designers du monde.

De l’aéronautique à la santé, ils incarnent l’excellence à la française : une approche originale, la capacité à évoluer, la sécurité du marché à l’exportation, des atouts pour l’étranger, et une position de chef de file.