27 juin 2018

Accord sur le bœuf avec la Chine : une excellente nouvelle pour les producteurs français

A l’occasion d’un déplacement en Chine avec le Premier ministre, Jean-Yves Le Drian a signé lundi 25 juin un protocole d’exportation qui rouvre le marché chinois aux producteurs français de viande bovine, levant ainsi un embargo qui datait de 2001 et de la crise de la vache folle.
 
« Cela faisait 17 ans que la France ne pouvait plus exporter de bœuf en Chine, 17 ans que nos producteurs étaient privés d’un débouché considérable », a rappelé Edouard Philippe. La Chine est le premier marché mondial, où la consommation de viande bovine est en constante augmentation.

L’objectif du Gouvernement était de rouvrir le marché chinois aux producteurs français : c’est chose faite. Le protocole d’exportation signé permettra l’exportation de 30 000 tonnes de viande française vers la Chine. Les exportations pourront commencer dès le mois de septembre.

« Le travail n’est pas terminé. […] Notre attention est soutenue pour que les conditions d’application de l’accord soient à la hauteur des attentes des producteurs », a prévenu le Premier ministre. Le Gouvernement doit notamment garantir que les usines et les centres d’abattage soient homologués par les autorités chinoises. Il doit également faire en sorte que d’autres marchés s’ouvrent aux producteurs français, notamment la viande porcine et les salaisons.