Une dizaine de lignes de train de nuit mises en service d’ici à 2030

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 14/12/2021

Mobilité, accessibilité et transition écologique sont les maîtres-mots de ce projet auquel s'ajoute la réhabilitation de 9 200 km de petites lignes.

Partager la page

Source : Getty
Investir dans le ferroviaire, c'est investir dans l'avenir. Le ministre des Transports a récemment annoncé un ambitieux projet de multiplication de trains de nuit qui sera lancé entre 2026 et 2030 pour un investissement d'au moins 800 millions d'euros dans le matériel roulant . Le Premier Ministre Jean Castex a également indiqué une prochaine relance du train de nuit Paris-Aurillac , après celle du Paris-Nice en mai dernier . Afin de faciliter la mobilité intra-européenne des citoyens, de nouvelles lignes reliant les capitales verront également le jour . Début 2022, un appel à manifestation d’intérêt sera lancé par le Gouvernement pour assurer la commande et la gestion du matériel roulant, pour une livraison prévue à partir de 2026.

9 200 km de petites lignes

Par ailleurs, en déplacement le week-end dernier dans les Vosges, le Premier ministre a révélé la remise en état de l’ensemble des petites lignes ferroviaires de France en inaugurant la voie ferrée reliant Épinal et Saint-Dié-des-Vosges , qui était fermée depuis trois ans pour cause de vétusté, pour un total de 21 millions d’euros. Au total, ce sont 9 200 kilomètres de petites lignes qui vont être réhabilités par l’État et les régions en France d’ici à 2030.

En vidéo, Jean Castex inaugure le train de nuit Paris-Nice

Inauguration du train de nuit Paris-Nice par le Premier ministre Jean Castex