Un nouveau variant détecté dans plusieurs pays d'Afrique australe

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 26/11/2021

Le variant B.1.1.529 est particulièrement préoccupant. C'est pour cette raison que le Gouvernement suspend pour une durée minimale de 48 heures, les arrivées en provenances des pays d'Afrique australe, dont l'Afrique du sud.

Partager la page

Source : Getty
En raison de la découverte d’ un nouveau variant du coronavirus, le B.1.1.529, particulièrement préoccupant et baptisé Omicron , le Gouvernement suspend pour une durée minimale de 48 heures les arrivées en provenance des pays d’Afrique australe . Ce variant, détecté dans plusieurs pays d’Afrique australe dont l’Afrique du sud, présente plusieurs mutations aux effets incertains. Si aucun cas n’a été détecté à date sur le territoire français, le principe de précaution maximale doit s’appliquer. Ainsi, à compter d’aujourd’hui et sans délai, les voyageurs en provenance d’Afrique du Sud, du Lesotho, du Botswana, du Zimbabwe, de Mozambique, de Namibie et d’Eswatini, quel que soit leur statut vaccinal, ne pourront plus entrer sur le territoire national , pour une durée minimale de 48 heures. Les personnes ayant voyagé au cours des 14 derniers jours dans l’un de ces pays sont invitées à se signaler aux autorités et à réaliser dans les meilleurs délais un test de dépistage RT-PCR. Le Gouvernement appelle les voyageurs qui avaient prévu de se rendre dans ces pays à suspendre leur voyage . Au-delà de ces premières mesures conservatoires, des discussions seront conduites dans les prochaines heures avec nos partenaires européens afin de déterminer un cadre commun et cohérent à l’échelle de l’Union européenne .