Un CNR dédié à la jeunesse

Publié 12/12/2022

Lancé ce samedi 10 décembre, ce Conseil national de la Refondation se déroulera jusqu’au printemps. Au programme : faire émerger des solutions concrètes pour rendre la jeunesse plus confiante en l’avenir.

Partager la page

La Première ministre pendant le lancement, samedi 10 décembre 2022, du CNR « jeunesse ».
Source : Matignon / Benoît Granier
Logement étudiant, réforme des bourses d’études, engagement citoyen, insertion professionnelle…
Autant de sujets qui sont au cœur du Conseil national de la refondation « jeunesse » lancé, samedi 10 décembre 2022, sous la présidence de la Première ministre, Élisabeth Borne.
À l’image des CNR thématiques d’ores et déjà mis en place depuis la rentrée 2022, ce CNR Jeunesse met en œuvre une nouvelle méthode pour construire, au plus près des Français, des solutions concrètes sur les grandes transformations à venir.
Cette méthode se décline au niveau national via des ateliers et des consultations avec toutes les parties prenantes et à l’échelon local, via des concertations avec des acteurs de terrain sur des sujets comme la santé ou l’école.

Jeunes engagés dans la vie civile

Concrètement, ce premier CNR national consacré à la jeunesse a ainsi réuni à l’Hôtel de Matignon une vingtaine de jeunes engagés dans la vie civile et politique, parmi lesquels des élus dans les conseils de vie lycéenne, ainsi que des professionnels investis auprès des jeunes.
Objectif : dresser un premier constat des préoccupations majeures des 13-29 ans.
Auprès d’Élisabeth Borne, plusieurs membres du Gouvernement participaient à ce premier échange, parmi lesquels Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Olivier Klein, ministre délégué chargé de la Ville et du Logement.
Cet événement inaugural sera suivi, à partir de janvier 2023 et jusqu’au printemps, d'un cycle de rencontres destinées à faire émerger des solutions concrètes.

Des débats nourris par le CNR éducation

S’il embrasse un grand nombre de thématiques, ce CNR n’est pas le premier à porter sur l’avenir de la jeunesse : l’éducation figure parmi les CNR menés à l’échelon territorial.
Lancées depuis le 3 octobre 2022 par Pap N’Diaye, les concertations menées par le CNR Éducation portent sur trois volets :
  • la réussite des élèves ;
  • la réduction des inégalités ;
  • le bien-être à dans les établissements scolaires.
De quoi susciter des avancées pour rendre la jeunesse plus confiante en l’avenir.

Le choix de la rédaction