1. Travail
    2. TPE

Tout ce qu'il faut savoir sur les jobs d'été 2022

Publié 18/05/2022

Vous êtes mineur et souhaitez travailler cet été ? Connaissez-vous vos droits et devoirs ? On vous donne les réponses.

Partager la page

Des enfants jouent dans un pré
Source : Getty
Serveur, livreur, vendeur, caissier, agent d’accueil, animateur en centre aéré, saisonnier agricole… La liste des métiers que vous pourriez exercer cet été est longue.
Un job d’été est un emploi comme un autre. Il est donc encadré par le droit du travail.
Un jeune peut travailler dès 16 ans quel que soit le type de contrat (contrat à durée indéterminée - CDI - ou déterminée - CDD -, contrat temporaire) sauf pour effectuer certains travaux interdits ou réglementés, notamment lorsqu'ils sont dangereux pour la santé ou la sécurité du salarié.

À partir de quel âge peut-on travailler ?

Dans certains secteurs, il est possible de commencer à travailler avant 16 ans.

Je me renseigne

Quel salaire ?

Le salaire est au moins égal au Smic pour les 18 ans et plus, sauf convention collective plus favorable (depuis le 1er mai 2022, le montant du Smic est de 10,85 € bruts de l'heure, soit 1 645,58 € bruts par mois sur la base de 35 heures hebdomadaires).

La rémunération minimale versée aux mineurs ayant moins de 6 mois d'activité professionnelle est de 80 % du Smic pour les moins de 17 ans et de 90 % du Smic pour les jeunes de 17 à 18 ans.

Quelles sont les conditions de travail ?

Les jeunes sont soumis aux mêmes obligations que les autres salariés de l'entreprise (respect du règlement intérieur par exemple).

Ils ont droit aux mêmes avantages (cantines, pauses...).

Pour les moins de 18 ans (jusqu’à 14 ans), ceux-ci doivent avoir l’accord écrit de leur représentant légal (parents…). Ils bénéficient de protections particulières concernant la période de travail :
  • ils ne peuvent exercer des emplois d’été que pendant les périodes de vacances scolaires ;
  • la durée maximale de travail : entre 14 et 16 ans, les jeunes ne peuvent pas travailler plus de 35 heures par semaine ni plus de 7 heures par jour ;
  • Ils ne peuvent pas travailler la nuit ;
  • Ils ne peuvent être affectés qu'à des travaux légers qui ne sont pas susceptibles de porter préjudice à leur sécurité, leur santé ou à leur développement (vibrations mécaniques ou travail en hauteur, par exemple).

Toutes les informations sur les jobs d’été

Les droits... mais aussi les devoirs !

Je consulte le dossier complet