Santé numérique

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 01/07/2021 |Modifié 18/11/2021

Une semaine après l’annonce du plan d’investissement France 2030, et à l’occasion du premier anniversaire de G_NIUS (le Guichet National de l'Innovation et des Usages en e-Santé), Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, ont officiellement lancé la stratégie d’accélération « Santé numérique » et en ont dévoilé les grands axes d’actions.
La numérisation des secteurs économiques se poursuit de façon inéluctable. L’apparition de nouvelles technologies d’acquisition de données, de nouveaux outils de mesures, l’augmentation des données disponibles, leur échange et leur valorisation, sont autant d’éléments de transformations du secteur de la santé.
Avec le plan Innovation santé 2030 de plus de 7,5Mds€ annoncé le 29 juin dernier par le Président de la République lors du Conseil stratégique des industries de santé (CSIS), l’ambition est de faire de de la France l’une des premières nations innovantes en santé en Europe. La stratégie d’accélération « Santé numérique » est dotée de 650M€, provenant notamment du Programme d’investissements d’avenir (PIA), pour le développement, la validation et l’expérimentation des outils numériques pour une médecine 5P (personnalisée, préventive, prédictive, participative et des preuves).
Cette digitalisation peut par exemple s’appuyer sur l’internet des objets, les plateformes de services, l’intelligence artificielle (IA), les dispositifs médicaux numériques, les jumeaux numériques, les essais simulés et la robotique.
Près de quatre mois après cette annonce, la stratégie est officiellement lancée, lors des 1 an de G_NIUS, le 18 octobre 2021, à la Station F. A cette occasion, le détail de la stratégie a été entièrement dévoilé.

Vue globale de la strategie d'acceleration

La stratégie d’accélération « Santé numérique » est structurée en 5 axes nécessaires pour faire de la France un leader en santé numérique, qui suivent la ligne de vie d’un projet en santé numérique, depuis l’acquisition des compétences par la formation jusqu’au déploiement de solutions concrètes à grande échelle.
Les actions qui composent chacun des axes de la stratégie ont pour objet de mettre en œuvre les leviers nécessaires pour appuyer la recherche, favoriser l’innovation et structurer un tissu d’entrepreneurs.
La stratégie a pour objectif :
  • De consacrer 81 M€, effort inédit, dans la formation de l’ensemble des acteurs de la filière santé numérique ;
  • D’investir 60 M€ dans des PEPR (Programmes et Equipements Prioritaires de Recherche) ;
  • Dédier 20 M€ par an à l’appel à projet pour l’évaluation du bénéfice médical et / ou économique des dispositifs médicaux numériques ou à base d’intelligence artificielle ;
  • De créer 30 tiers lieux d’expérimentation d’ici 2025 pour un budget de 63 M€ ;
  • D’investir 95M€ pour soutenir l’excellence de la filière de l’imagerie en France ;
  • De renforcer de 50M€ les aides à l’innovation ciblées sur les nouveaux usages numériques en santé.

Coordinateur : David SAINATI (MSS - DNS)
[Consultation clôturée le 21 mars 2021]

Partager la page