Réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Édouard Philippe.

Publié 29/10/2019

Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat aux Transports, s'est rendu à Nantes le 28 octobre 2019 pour présenter les modalités de poursuite du projet de l'aéroport Nantes-Atlantique.

Les décisions du Gouvernement pour le réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique qui ont été rendues publiques font suite à la concertation publique qui s’est déroulée du 27 mai au 31 juillet 2019 et du bilan des deux garantes désignées par la Commission nationale du débat public (CNDP) , Brigitte Fargevieille et Sylvie Haudebourg.

Protection, développement, transparence

Ce réaménagement répond à une triple exigence :
  1. protéger les populations riveraines de l’aéroport ainsi que les populations survolées contre les nuisances aériennes et protéger l’environnement ;
  2. réaménager l’aéroport pour répondre avec sobriété aux besoins, actuels et futurs, de mobilité aérienne des habitants, des entreprises et des territoires du Grand Ouest, dont le rayonnement en Europe et à l’international doit pouvoir s’appuyer sur des connections aériennes performantes ;
  3. réaménager l’aéroport en tout transparence, selon une gouvernance ouverte aux collectivités territoriales et à l’ensemble des parties prenantes.
Cette triple exigence trouve sa déclinaison avec 31 mesures concrètes ( voir le détail des mesures ).

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction