Quand sobriété énergétique rime avec magie de Noël

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 23/12/2022 Économies d'énergie

Le marché de Noël d’Illkirch-Graffenstaden, en Alsace, allie économies d'énergie et féérie de Noël. Démonstration.

Décorations de Noël sur un sapin
Cette année, pour faire face à la tension énergétique, la ville d’Illkirch-Graffenstaden, au sud de Strasbourg, a mis en place des mesures inédites pour ses festivités, dont le marché de Noël.
Pour la première fois, la ville a décidé d’alimenter son traditionnel marché de Noël avec des panneaux solaires installés sur les toits des chalets pour éclairer l’intérieur des commerces et les allées, mais aussi le majestueux sapin de plusieurs dizaines de mètres, soit 3 kilomètres au total de guirlandes LED basse consommation.
Toujours dans le but de diminuer les consommations d’énergies, Illkirch-Graffenstaden a aussi sollicité les acteurs du marché en supprimant le chauffage dans les chalets.
Conscients des enjeux, les commerçants ont adhéré à cette mesure. « Quand on m’a dit qu’on n’aurait pas de chauffage, j’ai tout de suite adhéré. On s’habille plus et ça va très bien », témoigne, Anne-sophie Spengler, qui vend des biscuits alsaciens de Noël, les fameux « Bredele ».
Et Marc Lobstein, apiculteur à Bœrsch, d’en rajouter une couche : « On va mettre un pull supplémentaire pour participer à la mesure qu’a prise la commune et faire partie de tous les citoyens qui économisent l’énergie. »

Démocratie active

Les commerçants du marché de Noël n’ont pas été les seuls à être sollicités. Les actions d’économies d’énergies ont été prises en concertation avec les 27 500 habitants de la ville.
« Il était essentiel pour nous de faire participer les citoyens de la ville d’Illkirch à ces actions d’économies d’énergie », insiste Alexandre Vincent-Beaume, Directeur général des services à la mairie d’Illkirch-Graffenstaden.

Une commission spéciale a été mise en place afin que tous les acteurs, la population, les agents de la ville, mais aussi les élus puissent prendre ensemble les décisions qui s’imposaient, notamment la baisse des températures dans les équipements publics. Les habitants étaient ravis de pouvoir participer et d’être consultés pour des actions qui vont toucher leur quotidien.

Alexandre Vincent-Beaume

  • Directeur général des services à la mairie d’Illkirch-Graffenstaden
Aller plus loin, c’est ce que la ville d’Illkirch a inscrit dans son programme volontaire d’économies d’énergies. Outre les mesures sur les festivités de fin d’année, la ville alsacienne a décidé d’étendre ses actions d’économies d’énergies sur l’intégralité de l’éclairage public, en coupant un lampadaire sur deux de manière progressive entre 21 heures et 6 du matin, à l’exception des rues équipées de lampadaires à sources LED, dont la puissance sera abaissée à 20 %,  sur la même tranche horaire.
Un plan d’investissement a également été décidé pour remplacer l’intégralité des sources lumineuses en ampoules LED, basse consommation. « Un gain de 50% sur la facture annuelle », précise Alexandre Vincent-Beaume.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction