Promouvoir le français avec les Jeux olympiques et paralympiques de 2024

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 14/01/2022

Identifier et définir de nouveaux termes pour enrichir la terminologie sportive en français : tel est l'objectif d'un nouveau collège d'experts.

Partager la page

Source : AFP
L’organisation par la France des Jeux olympiques et paralympiques (JOP) de 2024 est une belle opportunité de faire vivre notre langue à l’international. L a Charte Olympique précise en effet que le français est l'une des langues officielles du Comité international olympique. De nouvelles disciplines sportives ont été adoptées pour les Jeux de 2024 et nombre de leurs termes techniques ne sont pas encore disponibles en français. Il est ainsi parfois difficile pour un sportif, un auditeur, ou un spectateur de pratiquer ou de comprendre les figures et le déroulé des compétitions.

Collège d'experts

C’est pourquoi un collège d’experts a été mis en place par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France , du ministère de la Culture , en lien avec le ministère chargé des Sports. La composition de ce collège, déjà existant, a été revue afin d'atteindre ce nouvel objectif de Paris 2024 avec Daniel Zielinski, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, nommé Haut fonctionnaire à la langue française pour le sport . Il sera le référent sur toutes les questions relatives à l’emploi de la langue française pour le ministère chargé des Sports.

Le 13 janvier 2022, Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports et Paul de Sinety, délégué général à la langue française et aux langues de France, ont lancé les travaux de ce nouveau collège composé d'experts issus de plusieurs institutions tels que : l’Académie française, l’université, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Comité paralympique et sportif français (CPSF), l’Agence nationale du sport (ANS), Délégation interministérielle aux jeux olympiques et paralympiques (DIJOP), Délégué interministériel aux grands événements sportifs (DIGES), des représentants de fédérations sportives, la Direction des Sports, ainsi que des représentants des écrivains du sport et des médias. Ce collège est présidé par Arnaud Richard, universitaire, et président de l’Académie nationale olympique française.

Enrichir la terminologie sportive francophone

Le collège d'experts a pour objectif d’ identifier et de définir de nouveaux termes, en lien avec les fédérations olympiques de danse (pour le breaking), de l’escalade sportive, du roller et du skate, ainsi que du surf. Ses travaux impacteront également l’ensemble des grands événements sportifs accueillis en France au-delà de 2024, que le ministère chargé des Sports s’attache à accueillir pour maintenir la France au centre du sport mondial. L’exemplarité des services et établissements de l’État sont importants en matière d’emploi de la langue française, compte tenu :

Plus d'informations

sur le site du ministère chargé des Sports sports.gouv.fr

sports.gouv.fr