1. Justice
    2. Mineurs

Premier plan national contre la prostitution des mineurs

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 15/11/2021

Entre 7 000 et 10 000 mineurs sont concernés par la prostitution en France. Pour remédier à ce fléau, le plan prévoit un engagement financier de 14 millions d'euros.

Partager la page

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé
Le Gouvernement lance un plan interministériel doté 14 millions d’euros pour mieux lutter contre la prostitution des mineurs, qui concerne entre 7 000 et 10 000 jeunes en France. Porté par le secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles, Adrien Taquet, le plan sera déployé en 2021 et 2022 et repose sur 4 piliers :
  • la sensibilisation et l’information ;
  • le renforcement des repérages à tous les niveaux des jeunes impliqués ;
  • l’accompagnement des mineurs en situation prostitutionnelle ;
  • le renforcement de l’action judiciaire contre les clients et proxénètes.

Un phénomène qui touche surtout les jeunes filles

Ce phénomène de prostitution des mineurs, présent sur tout le territoire, touche surtout des jeunes filles, âgées de 15 à 17 ans , avec un point d’entrée dans la prostitution de plus en plus tôt, se situant entre 14 et 15 ans pour plus de la moitié d’entre elles. Ces mineurs, issus de tout milieu social, ont souvent en commun :
  • d’avoir été victimes ou confrontés à de la violence, notamment intrafamiliale, avant d’entrer dans le système prostitutionnel ;
  • de ne pas se considérer comme des victimes et de banaliser leur conduite.
Pire, ces mineurs valorisent les nombreux effets bénéfiques de leur pratique: autonomie financière, réponse aux besoins fondamentaux d’affection et d’attention, sentiment de reprendre le contrôle de sa vie, impression d’appartenir à un groupe. Ces mineurs se trouvent pourtant en danger, tant physiquement que psychologiquement.

5 actions, 13 priorités

\nLancer une campagne de sensibilisation, créer un dispositif d’accompagnement et/ou d’hébergement dans chaque département pour protéger les mineurs victimes de prostitution... Tout le détail sur solidarites-sante.gouv.fr

solidarites-sante.gouv.fr