Pourquoi la France mise sur l’hydrogène

Publié 28/09/2022

L’hydrogène est un levier important permettant de concilier action climatique et ambition industrielle.

Partager la page

Nuage de molécules
Source : Pexels
En développant un hydrogène vert par électrolyse, la France a pour objectif de décarboner massivement la mobilité lourde (flottes de service, bus, cars, trains, bateaux, avions… ) ainsi que les secteurs les plus émetteurs de l’industrie (aciéries, cimenteries, raffineries, textiles, engrais…).
Pourquoi la France mise sur l'hydrogène

Qu’est-ce que l’hydrogène ? Et pourquoi mise-t-on dessus aujourd’hui ? Réponse avec Hoang Bui, Coordinateur de la stratégie nationale « hydrogène décarboné ».

Devenir le champion mondial de l’hydrogène

Avec son parc nucléaire et d’énergies renouvelables (ENR), associé à son potentiel industriel de production d’hydrogène décarboné, la France possède un atout réel pour devenir l’un des champions mondiaux d’hydrogène décarboné.

« En matière énergétique, je considère que sur l’hydrogène vert nous avons la capacité d’être le leader mondial. [Nous avons] les technologies, l'argent public, les industriels et la volonté commune : c'est un gage de succès et je suis sûr qu'en matière d'hydrogène vert, nous allons réussir. »

Bruno Le Maire

Ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique

Annoncée dès le 8 septembre 2020, la Stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné est financée à hauteur de 7 milliards d’euros d'ici à 2030, dont 3,4 milliards d’euros pour la période 2021-2023.
À ces 7 milliards, s'ajoutent les 1,9 milliard d’euros du plan France 2030, annoncé en février 2022, portant ainsi à 8,9 milliards l’investissement de l’État en faveur de l’hydrogène.
Cet effort permettra de soutenir des projets industriels structurants, répondant à trois objectifs prioritaires :
  1. La production d’électrolyseurs d’une capacité de 6,5 GW ;
  2. Le développement d’équipements clés pour la mobilité hydrogène ;
  3. La production d’hydrogène pour la décarbonation de sites industriels.

Le choix de la rédaction