Petits trains touristiques : des aides pour passer à l'électrique

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 03/05/2022

Les petits trains touristiques peuvent bénéficier du bonus écologique et de la prime au rétrofit électrique. Objectif : verdir le secteur du transport en zone touristique.

Partager la page

Petit train touristique
Ministère de la Transition écologique et des Transports
Le petit train touristique fait partie du paysage urbain des villes touristiques. Il permet de visiter la ville et ses quartiers ou un lieu culturel rapidement et sans effort.
La dénomination de « train » est due au fait que le véhicule est configuré comme un train : avec une voiture en tête adoptant le design d’une locomotive tractant des wagons découverts où sont assis les passagers.
Généralement, la locomotive des petits trains touristiques roule au diesel bien que certaines d’entre-elles soient propulsées par un moteur électrique.
Dans le cadre de la transition écologique, le Gouvernement a décidé de donner un coup de pouce financier à ce secteur.
Les petits trains sont désormais éligibles au bonus écologique et à la prime au rétrofit.

  • Les professionnels qui loueront ou feront l’acquisition d’un Petit train touristique électrique pour une durée supérieur ou égale à 2 ans pourront bénéficier du bonus écologique à hauteur de 40 % du coût d’acquisition du véhicule, dans la limite de 30 000 euros.
    Jusqu’à présent, le bonus écologique pour les véhicules lourds n’était réservé qu'aux poids lourds, aux autobus et autocars.
  • Ceux qui choisiront de changer le moteur thermique de leur petit train touristique en moteur électrique - le rétrofit - bénéficieront d’une prime s’élevant à 40 % du coût de la transformation, dans la limite de 30 000 euros.
Cette nouvelle mesure s’inscrit dans le plan « Destination France » de reconquête et de transformation du tourisme, présenté par le Premier ministre en novembre 2021.