Maladies infectieuses émergentes - menaces nucléaires radiologiques biologiques et chimiques

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 01/07/2021 |Modifié 12/01/2023

Afin de préparer la France à faire face aux risques susceptibles de provoquer une nouvelle crise sanitaire majeure et d'en limiter les impacts voire de la prévenir, le Gouvernement a lancé une stratégie nationale d'accélération "Maladies Infectieuses émergentes (MIE) et Menaces Nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (MN)". Cette dernière a pour vocation de permettre à l'Etat de comprendre, de prévenir et de contrôler les phénomènes d'émergence ou de réémergence de maladies infectieuses mais également de lutter contre les menaces nucléaire, radiologique ou chimique susceptibles de provoquer des crises sanitaires en incluant dans cette stratégie le champ des scénarios d'exposition intentionnelle ou accidentelle aux agents des menaces biologiques, chimiques, nucléaires, ou radiologiques.
Les cinq volets de la stratégie d'accélération MIE-MN
  • un volet de recherche qui abordera les mécanismes d'émergence, la compréhension des MIE, la conception et l'évaluation de contremesures innovantes pour la prévention et la prise en charge des maladies en s'appuyant sur des approches scientifiques multidisciplinaires ;
  • un volet innovation, en forte articulation avec le volet recherche, qui comprendra des actions de maturation, de transfert technologique, de recherche partenariale ou favorisant la création d'entreprises, pour promouvoir le développement des contremesures ;
  • un volet de développement des capacités de production des contremesures permettant de sécuriser sur le territoire national les filières d'intérêt, en coordination avec les initiatives menées à l'échelle européenne ;
  • un volet organisationnel de prévention et de gestion de crise articulé avec les initiatives internationales ;
  • un volet de formation favorisant la multidisciplinarité afin de disposer de nouvelles compétences décloisonnées et transversales nécessaires à l'effort de recherche et d'innovation.
Coordinatrice : Nadia KHELEF (SGPI)
Actualités :
Le 2 décembre 2022, une journée d'échanges était organisée afin de faire le point d'étape de la stratégie « Maladies infectieuses et émergentes (MIE) et menaces Nucléaires Radiologiques Biologiques et Chimiques (NRBC) ». Lire l'article dédié ici

Partager la page