L'état de catastrophe naturelle reconnu en Guadeloupe et à La Réunion

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 12/05/2022

Plusieurs communes des deux îles, touchées par de fortes intempéries début avril, seront remboursées des dégâts au titre de la loi relative à l'indemnisation des catastrophes naturelles.

Partager la page

Des gouttes de pluie sur une vitre.
Source : Getty
Le Gouvernement a activé « l'état de catastrophe naturelle » pour la commune de Salazie à La Réunion, et celles des Abymes, de Pointe-à-Pitre, du Gosier et de Morne-à-l’Eau en Guadeloupe, à la suite des intempéries de début avril.
Les sinistrés des communes concernées seront donc indemnisés des dégâts sur les biens assurés.
Réunie en urgence ce 10 mai 2022 pour statuer de la recevabilité des demandes, la Commission catastrophe naturelle (CatNat) a délivré un avis favorable pour chacune d’entre-elles.

L’indemnisation des catastrophes naturelles

Publiée au Journal officiel le 29 décembre 2021, la loi sur l’indemnisation des catastrophes naturelles est venue encadrer et faciliter la procédure de reconnaissance des catastrophes naturelles.

Je découvre la loi