Les Outre-mer développent l’autonomie alimentaire, l’agroécologie et la filière forêt-bois

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 31/05/2021

67 projets agricoles, agroalimentaires et dans la filière forêt-bois sont aujourd'hui lauréats du plan France relance dans les départements d’Outre-mer.

L’ensemble des mesures du plan France relance est accessible aux départements d'Outre-mer et de nombreux guichets demeurent ouverts. Aujourd'hui, 67 projets ont été retenus pour un montant total de soutien de l’État de près de 15 millions d’euros.
Quelques exemples :
  • la commune du Tampon à La Réunion dont les cantines scolaires vont acheter du matériel anti-gaspillage alimentaire (balance, table de tri…) et ainsi sensibiliser les 10 000 élèves ;
  • la distillerie Longueteau en Guadeloupe qui engagera des travaux pour la construction d’un chai et d’une unité d’embouteillage ;
  • le marché de producteurs d’Apatou en Guyane, qui va créer de nouveaux débouchés pour les agriculteurs et favoriser l’accès des habitants à des produits frais et locaux avec du nouveau matériel ;
  • l'entreprise Mayotte Pépinières qui va moderniser son outil de production, augmenter ses rendements et diminuer la pénibilité du travail en acquérant des tables de culture, du matériel de terrassement et une réserve d’eau.
De nombreux projets déposés sont en cours d'instruction et d’autres attendus sur les guichets encore ouverts, notamment sur les mesures en faveur de la structuration des filières, ceux relatifs au plan protéines ou les mesures pour favoriser une alimentation locale et durable dans les cantines scolaires des petites communes.

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction