Les engagements du commerce et du tourisme en faveur de la sobriété énergétique

Publié 06/10/2022

Commerces, grande distribution, hôtels-cafés-restaurants ou domaines skiables se sont engagés sur des chartes sectorielles pour baisser leur consommation d'énergie.

Partager la page

Les centres commerciaux vont réduire leur consommation d'énergie.
Source : Getty
Commerce de détail, centres commerciaux, grande distribution, commerce de gros, hôtels-cafés-restaurants et hébergements touristiques, évènementiel professionnel, parcs à thèmes, thermalisme et domaines skiables se sont engagés sur des chartes sectorielles, avec des engagements majeurs pour baisser leur consommation d’énergie.
Parmi ces engagements :
  • l’application de principe d’une température de consigne réglée à 19°C dans les locaux commerciaux et touristiques ;
  • une température de consigne à 17°C dans les commerces, les centres commerciaux et la grande distribution en cas de tension sur les réseaux (ecowatt rouge) ;
  • une température de consigne de 17°C dans les salles de restaurants et les parties communes des hôtels en l’absence des clients et du personnel de salle ;
  • une baisse de température de 10% dans les congrès, foires et salons par rapport à l’édition précédente de l’évènement ;
  • l’extinction des panneaux publicitaires lumineux et enseignes lumineuses dès la fermeture au public des centres commerciaux et des magasins de la grande distribution ;
  • l’extinction des enseignes lumineuses dans les restaurants dès le dernier client arrivé et à minuit au plus tard dans les hôtels.

« Les entreprises s’engagent »

Toute entreprise peut souscrire à ce plan de 15 actions sur la plateforme Les entreprises s’engagent. Celle-ci constitue à la fois un centre de ressources, de support, de recueil et de partage des meilleures pratiques, de suivi et de communication.

Je découvre la plateforme

« Ces engagements sont volontaires mais aussi volontaristes car notre objectif est simple : une sobriété énergétique pour cet hiver, qui doit servir de base à une transition écologique et énergétique pérenne et profonde de nos entreprises. »

Olivia Grégoire

Ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme

Le choix de la rédaction