1. Santé
    2. Covid-19

Les différences entre le « pass sanitaire » et le « pass vaccinal »

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 27/01/2022

Où sont-ils exigés et pour qui ? Quelles sont preuves acceptées ? Infographie comparative.

Partager la page

Source : Getty
Source : Service d'Information du Gouvernement

Transcription de l'infographie :

Où le « pass sanitaire » est-il exigé et pour qui ?

  • Pour les personnes âgées de 12 à 15 inclus, le « pass sanitaire » est exigé pour les événements culturels et festifs et dans les établissements recevant du public (cinémas, théâtres, musées, compétitions sportives...).
  • Pour les personnes âgées de 12 ans et plus, le « pass sanitaire » est exigé dans les hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite, s'agissant aussi bien des patients que des accompagnateurs et visiteurs - sauf situation d'urgence.

Où le « pass vaccinal » est-il exigé et pour qui ?

  • Pour les personnes de 16 ans et plus, le « pass vaccinal » est exigé pour les événements culturels et festifs et dans les établissements recevant du public (cinémas, théâtres, bars, restaurants, discothèques..).

Quelles sont les preuves acceptées pour le « pass sanitaire » ?

  • Certificat de vaccination attestant d'un schéma vaccinal complet
  • Certificat de rétablissement datant d'au moins 11 jours et moins de 6 mois
  • Certificat de test négatif de moins de 24 heures
  • Certificat de contre-indication à la vaccination

Quelles sont les preuves acceptées pour le « pass vaccinal» ?

  • Certificat de vaccination attestant d'un schéma vaccinal complet
  • Certificat de rétablissement datant d'au moins 11 jours et moins de 6 mois
  • Certificat de contre-indication à la vaccination
N.B. : Une dérogation permettant d'utiliser un certificat de test négatif de moins de 24h est possible jusqu'au 15 février pour les personnes ayant reçu leur 1ère dose de vaccin d'ici là, dans l'attente de leur 2e dose.

Le choix de la rédaction