Les bons gestes pour réduire les allergies au pollen

Publié 31/05/2022

Comme tous les ans, au printemps, les pollens de graminées flottent dans l’air et sonnent le retour des allergies.

Partager la page

Pollen dans l'air
Source : Pexels
Chaque année, des millions de Français sont soumis aux conséquences d’une allergie au pollen plus ou moins invalidante (rhinite, conjonctivite, asthme, etc.).
En France, 20% des enfants à partir de 9 ans et 30% d’adultes connaissent les affres des allergies au pollen.
C'est pourquoi l’exposition de la population aux pollens constitue un enjeu de santé publique.

Les effets des pollens sur la santé

Pourquoi est-on allergique aux pollens ? Quelles sont les différentes sortes de pollens ?

Les pollens sous toutes leurs coutures

Les bons gestes à adopter

Quelques gestes simples permettent de limiter les atteintes des pollens.
Chez soi :
  • se rincer les cheveux le soir, car le pollen se dépose en grand nombre sur les cheveux ;
  • favoriser l’ouverture des fenêtres avant le lever et après le coucher du soleil, car l’émission des pollens dans l’air débute dès le lever du soleil ;
  • éviter l’exposition aux autres substances irritantes ou allergisantes en air intérieur (tabac, produits d’entretien, parfums d’intérieur, encens, etc.).

À l’extérieur :
  • éviter les activités extérieures qui entraînent une sur-exposition aux pollens (tonte du gazon, entretien du jardin, activités sportives, etc.) ; en cas de nécessité, privilégier la fin de journée et le port de lunettes de protection et de masque ;
  • éviter de faire sécher le linge à l’extérieur, car le pollen se dépose sur le linge humide ;
  • en cas de déplacement en voiture, garder les vitres fermées. Être encore plus attentif à ces recommandations en cas de pics de pollution atmosphérique.

Allergies au pollen : les bons gestes

Retrouvez l'ensemble des mesures à appliquer chez soi et à l'extérieur.

Recommandations sur Haut conseil de la santé publique