1. Justice
    2. Mineurs

L’École nationale de la protection judiciaire de la jeunesse fête ses 70 ans

Publié 15/09/2022

L’école célèbrera ses 70 printemps les 20 et 22 septembre prochains.

Partager la page

Une balance symbolisant la Justice
Source : Getty
Créée en 1952 l’École de la protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) a pour mission principale la formation professionnelle tout au long de leur carrière des personnels de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ). Elle dispose de 9 pôles territoriaux de formation et fête donc, cette année, ses 70 ans.
Les professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) travaillent avec les jeunes autour de valeurs comme l’estime de soi, l’esprit d’équipe et la cohésion de groupe à travers le respect des règles. Ils agissent aussi sur le terrain de la prévention des conduites à risques et addictives et de la santé.

Un exemple par le sport

Un bel exemple de la prise en charge des jeunes par les acteurs de la PJJ : le Challenge Michelet qui, depuis 1972, rassemble chaque année au mois de mai, neuf délégations mixtes de jeunes pris en charge par les inter-régions de la Police judiciaire de la jeunesse (PJJ) et une délégation belge, pour une semaine d’olympiades éducatives et sportives.
L’ENPJJ est l’une des quatre écoles du réseau de service public (RESP) du ministère de la Justice  :

  1. L'École nationale de la magistrature : forme les futurs magistrats du siège et du parquet, les magistrats en exercice ainsi que des magistrats étrangers.
  2. L'École nationale d'administration pénitentiaire : forme à tous les métiers de l'administration pénitentiaire.
  3. L’École nationale de la protection judiciaire de la Jeunesse : forme les personnels de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ).
  4. L'École nationale des greffes : formes le personnel des greffes.