Le Train de la relance fait étape en gare de Limoges

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 20/09/2021

Les 20 et 21 septembre 2021, le Train de la relance fait son septième arrêt régional en Nouvelle-Aquitaine. Rendez-vous en gare de Limoges

Avec France relance, l’État se mobilise pour sortir de la crise tout en investissant pour construire la France de 2030 : plus écologique, plus compétitive, plus solidaire. Le plan de relance associe l’ensemble des Français à la transformation du pays. Ses investissements économiques, créateurs d’emplois et de progrès donnent à tous les citoyens, entreprises et industries les armes nécessaires pour participer et se projeter dans la France de 2030.
Septième étape du Train de la Relance à Limoges avec le Premier ministre Jean Castex

Le plan France relance se décline depuis plusieurs mois maintenant en Nouvelle-Aquitaine sur tous les champs sociétaux : économie, culture, logement, agriculture, emploi, mobilité… Ses premiers résultats sont d’ores et déjà visibles et se mesurent chaque jour comme en témoignent les portraits suivants. L’objectif de l’État et de ses partenaires demeure identique : accompagner et soutenir les projets qui contribuent à la refondation économique, sociale et écologique du pays, qu’ils soient portés par des collectivités locales, des entreprises, des associations ou encore des particuliers. La signature récente de l’accord régional de relance entre l’État et le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ne manquera pas d’amplifier cette dynamique par la conjugaison de moyens massifs (2,8 milliards d’euros) au service des projets qui conforteront les atouts de la région. Cet accord s’ajoute à ceux déjà signés entre l’État et les conseils départementaux ainsi qu’aux travaux en cours avec les intercommunalités pour l’élaboration des 96 contrats de relance et de transition écologique couvrant toute la région. Au-delà de ces signatures et de ces chiffres, je veux aussi retenir l’élan et l’énergie des porteurs de projets qui s’appuient sur le plan de relance pour développer leurs initiatives. J’ai pu mesurer cet état d’esprit à maintes reprises : en me rendant à la rencontre des exploitants viticoles au château de Sénéjac, deux semaines après les épisodes intenses de gel, qui ont pu me faire part de leur satisfaction de s’appuyer sur le plan France relance pour renforcer leurs dispositifs anti-gel ; ou encore avec les étudiants du Pôle d’enseignement supérieur de musique et de danse de Nouvelle-Aquitaine qui ont pu considérer les nombreuses mesures du plan de relance en faveur de la culture. Ces rencontres confirment que la relance est avant tout une ambition collective et humaine au service de l’attractivité de la région et de l’intérêt général.

Fabienne BUCCIO, Préfète de la région Nouvelle-Aquitaine

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction