Le plan de sobriété énergétique pour le sport

Publié 14/10/2022

Son ambition est de réduire de 10 % la consommation d’énergie du secteur sportif pour 2024, et de 40% d’ici 2050.

Partager la page

Source : Getty
Chauffage, éclairage, mobilité… Le plan de sobriété énergétique du sport a été dévoilé, jeudi 13 octobre 2022, par la ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra.

 « [Le plan] traduit la volonté du monde du sport de s’engager dans une démarche ambitieuse, responsable et concrète, par laquelle il prend toute sa part dans la réponse aux grands défis environnementaux de notre siècle. »

Amélie Oudéa-Castéra

Ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques

10 mesures clés

  1. Réduire la température de chauffage d’au moins 2°C dans les gymnases et dans les salles de sport privées
  2. Réduire l’éclairage des avant-match et après-matchs pour les rencontres de rugby et de football professionnels
  3. Prolonger le programme d’intervention de l’Agence nationale du sport en faveur de la rénovation énergétique des équipements sportifs
  4. Expérimenter en lien avec les collectivités, la mise en place de la gratuité des transports en commun pour les détenteurs d’un billet d’un événement de sport professionnel 
  5. Soutenir le développement de la pratique du vélo, de la marche et du covoiturage
  6. Bâtir un référentiel commun pour généraliser la réalisation d’un bilan énergétique par les structures sportives
  7. Désigner et former un référent énergie au sein des Fédérations et des ligues professionnelles
  8. Lancer la campagne de communication « Se dépenser plus pour dépenser moins » incitant les Français à faire du sport pendant les périodes de haute consommation d’énergie
  9. Réduire la température de l’eau d’au moins 1°C dans l’ensemble des piscines du territoire
  10. En cas de signal rouge Ecowatt, activer les mesures prédéterminées pour réduire la consommation d’énergie.

15 engagements écoresponsables

  • le déploiement de la charte des 15 engagements écoresponsables ;
  • l’élaboration d’un plan d’adaptation de la pratique sportive au réchauffement climatique.
Chaque geste compte

Une campagne de communication pour sensibiliser les Français aux gestes qui comptent.


Dans cet article

Le choix de la rédaction