Le Français Alain Aspect prix Nobel 2022 de physique

Publié 05/10/2022 | Modifié 05/10/2022

Membre de l'Académie des sciences, Alain Aspect est le 15e Français à recevoir le prix Nobel de physique.

Partager la page

Alain Aspect, prix Nobel 2022 de physique, lors du point presse.
Source : AFP
Alain Aspect a reçu, mardi 4 octobre 2022, le prix Nobel de physique. C'est le 15e Français à recevoir cette prestigieuse distinction.
Le physicien a révolutionné le monde quantique en révélant l'étrange phénomène d'intrication, inspirant toute une génération de scientifiques : Alain Aspect a mis en lumière l’intrication quantique dès 1982, à l’Institut d’optique d’Orsay.

Deux ans plus tard, maître de conférences à l'École polytechnique et sous-directeur de laboratoire au Collège de France, il a travaillé sur la méthode de refroidissement d'atomes qui valait déjà à Claude Cohen-Tannoudji le prix Nobel de physique en 1997.

En 1992, il crée à l’Institut d’optique d’Orsay le Groupe d’optique atomique, dédié aux condensats de Bose-Einstein et aux lasers à atomes.
La Première ministre a immédiatement félicité Alain Aspect pour cette distinction :
La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Sylvie Retailleau, elle-même physicienne, a souligné que le scientifique avait « formé de nombreuses générations ». Présente à la conférence de presse, elle a salué le rôle de « mentor qui a accompagné beaucoup de jeunes vers les métiers de la recherche ».
Membre de l'Académie des sciences, Alain Aspect a reçu de nombreux prix, dont la médaille d'or du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en 2005. Jusqu'au plus prestigieux lundi, le prix Nobel de physique aux côtés de l'Américain John Clauser et l'Autrichien Anton Zeilinger.
Le prix Nobel de physique 2022 répond à nos questions

En 1982, Alain Aspect révolutionnait le monde quantique en révélant l'étrange phénomène d'intrication. Quarante ans plus tard, alors que France 2030 fait le pari du quantique, le prix Nobel de physique 2022 a accepté de répondre à nos questions.

Alain Aspect

Il y a des gens qui disent que j’ai démontré qu’Einstein avait tort. Bon, c’est un peu vrai. Mais c’est quand même lui qui a découvert que l’intrication était quelque chose d’absolument extraordinaire !

 

Question

Vous venez de recevoir le prix Nobel de physique 2022, est-ce que vous pouvez m’expliquer ce que vous ressentez ?

 

Alain Aspect

Un immense bonheur parce que c’est quand même mythique. Quand on voit la liste de tous les prix Nobel du passé, on est impressionné et un peu intimidé. Je suis gêné d’être dans cette liste.


Question

Pourquoi êtes-vous gêné ?


 Alain Aspect

Parce que j’ai l’impression qu’ils sont tellement plus intelligents que moi !


 Question

Pouvez-vous m’expliquer ce qu’est la physique quantique ?

 

 Alain Aspect

C’est la théorie physique qui nous permet de décrire le monde microscopique.C’est-à-dire celui des électrons, des noyaux et de la matière solide.C’est une découverte du début du XXe siècle. On rend compte de la lumière émise par la matière, on rend compte de la façon dont la matière conduit le courant électrique. En 1947, en utilisant cette compréhension, on invente le transistor. En 1960, toujours en utilisant cette compréhension, on invente le laser. Ce sont les plus grands physiciens de l’époque qui utilisaient le formalisme quantique pour comprendre comment le courant passe dans un certain nombre de matériaux.

 

Question

Cela a-t-il révolutionné...

 

 Alain Aspect

Cela a changé notre vie ! Sans le transistor et le laser, on n’a pas d’ordinateur et on n’a pas d’autoroute de l’information. Je pense que cela a transformé la société autant que l’invention de la machine à vapeur à la fin du XVIIIe siècle.


Question

Est-ce que vous pouvez m’expliquer ce qu’est l’intrication, pour laquelle vous avez eu le prix Nobel ?


Alain Aspect

D’abord, c’est quelque chose qui ne peut se décrire qu’avec des équations, qu’avec un formalisme mathématique parce que cela se décrit dans un espace mathématique abstrait. Et cet espace n’est pas du tout celui dans lequel nous vivons. On manipule des concepts dans un espace abstrait mais, à la fin, les expériences se déroulent dans un vrai laboratoire. Donc, on essaie de faire des images dans notre espace et là, elles sont bizarres ces images. Par exemple, le fait que mes deux particules ont une espèce de lien instantané entre elles, que l’on appelle la « non-localité quantique », et c’est, en particulier, cette propriété que j’ai mise en évidence dans mon expérience de 1982. 

 

Question

Ces deux particules, sont-elles intrinsèquement liées ?


Alain Aspect

Oui, mais pas par une interaction habituelle.Ce n’est pas une attraction électrique, ce n’est pas une interaction gravitationnelle. C’est un lien qui résulte des mathématiques. Einstein n’arrivait pas à admettre le fait qu’elles puissent être liées de façon apparemment instantanée et il en concluait que le formalisme quantique était incomplet, il voulait qu’on le complète. Niels Bohr lui disait : « Non, non le formalisme quantique, tel qu’il est, est complet et il ne faut surtout pas ajouter quelque chose. » John Bell, en 1964,a découvert que l’on pouvait faire des expériences pour trancher entre les points de vue d’Einstein et de Bohr. Le résultat de ces expériences c’est que Bohr avait raison. J’ai monté une version de l’expérience qui mettait vraiment en jeu l’essence de la vision du monde d’Einstein. On s’est aperçu, effectivement, que cela allait au-delà de ce que pensait Einstein.Il y a des gens qui disent que j’ai démontré qu’Einstein avait tort. Bon, c’est un peu vrai. Mais c’est quand même lui qui a découvert que l’intrication était quelque chose d’absolument extraordinaire ! 


Question

Et en quoi cette découverte va-t-elle faire évoluer notre société ? 

 

Alain Aspect

Ce n’est pas encore fait ! La deuxième révolution quantique, pour l’instant, elle est conceptuelle. Est-ce que cela aura un impact majeur sur la société ? Je n’en sais strictement rien. Est-ce que cela aura des applications ? Oui ! Par exemple, la cryptographie quantique, c’est-à-dire le fait de sécuriser les communications grâce à  l’intrication, cela peut intéresser des militaires, la diplomatie, les banquiers, paraît-il. Vous savez que les ordinateurs, ceux que l’on appelle « les ordinateurs haute puissance », consomment une quantité phénoménale d’électricité. On a l’espoir de pouvoir faire les mêmes calculs avec un ordinateur quantique plus économe en énergie, en consommant une puissance électrique beaucoup plus faible. La physique quantique peut, aussi, permettre de résoudre des problèmes relatifs aux problèmes sociétaux actuels.

 

Question

Comment sensibiliser les jeunes à l’importance de la physique quantique ?


 Alain Aspect

Par la passion. Il faut leur montrer que c’est un sujet extraordinaire ! D’accord, il faut travailler dur, il faut apprendre des mathématiques... Mais c’est passionnant ! Après tout, si vous voulez jouer aux échecs, il faut y passer du temps aussi. Un certain nombre d’entre eux sont sensibilisés aux problèmes de changement climatique. Donc, ce qu’il faut leur dire, c’est qu’ils ne vont pas résoudre ces problèmes contre la science.

Ils vont résoudre ces problèmes en apprenant le maximum de science et en se demandant : « Comment l’appliquer à la résolution des problèmes ? »

Le choix de la rédaction