La Santé en Action consacre son dernier numéro au "logement, déterminant majeur de la santé des populations"

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 23/11/2021 |Modifié 23/11/2021

Le logement est un déterminant de santé majeur de la santé de la population. Les études scientifiques ont démontré les liens entre la santé des personnes, la qualité de leur logement et l'endroit où elles habitent. Le numéro 457 de La Santé en action édité par Santé publique France présente une synthèse des connaissances sur la place du logement dans les déterminants de santé, le mal-logement, ainsi que plusieurs dispositifs et programmes innovants pour faciliter l'accès et le maintien dans un logement décent. Une trentaine d'experts - des professionnels de terrain aux chercheurs et représentants des populations, dont le Dr Pascale Estecahandy de la Dihal, ont contribué à ce dossier central.

Dans le cadre de son numéro dédié au logement, Santé en action consacre un article au programme "Un Chez-soi d'abord Jeunes" piloté au sein de la Dihal par le Dr. Pascale Estecahandy. Destiné aux personnes sans domicile, avec un long parcours de rue et souffrant de troubles psychiques et/ou d'addictions, "Un Chez-soi d'abord" propose un accès direct au logement couplé à un accompagnement pluridisciplinaire, modulaire, adapté aux besoins des personnes bénéficiaires. Depuis 2019, avec l'ouverture à Lille et Toulouse de deux dispositifs de 50 places chacun, le programme propose une déclinaison centrée sur les besoins spécifiques de jeunes de 18 à 25 ans. Cette nouvelle approche du programme renforce l'accompagnement autour de la valorisation des forces des personnes, l'appropriation du logement mais aussi, entre autres, l'accès à la formation et à l'emploi. "Un Chez-soi d'abord Jeunes" fait actuellement l'objet d'une expérimentation qui s'achèvera en fin d'année 2022.
Pour lire le dernier numéro de Santé en action et l'article consacré à "Un Chez-soi d'abord Jeunes" :https://www.santepubliquefrance.fr/docs/la-sante-en-action-septembre-2021-n-457-le-logement-determinant-majeur-de-la-sante-des-populations

Partager la page