La Maison Roze, dernière manufacture de soie de la ville de Tours

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 31/01/2022

Datant de 1660, l’entreprise a opéré un virage écologique et fabrique désormais des teintures végétales à base de tomates !

Réaliser des tissus exclusivement à partir de matière végétale ? C’est le pari relevé par la Maison Roze, dernière manufacture de soie de la ville de Tours . Ou l’histoire d’un savoir-faire qui a su se réinventer en s’inscrivant dans la transition écologique. Créée en 1660, la Maison Roze est la plus ancienne manufacture de soie en France. Spécialisée dans la fabrication d’étoffes pour l’ameublement haut de gamme , cette PME de 14 salariés tisse aussi bien des tentures, que des rideaux, des fauteuils et des coussins. En 2018, alors menacée par une liquidation, la manufacture est reprise de justesse par Arnaud Lebert, entrepreneur engagé dans la valorisation des filières végétales . Le dirigeant remet à plat l’organisation et amorce une nouvelle stratégie commerciale. La Maison Roze mise désormais sur l’innovation via une démarche de produits plus respectueux de l'environnement .

En vidéo, le virage écologique de la Maison Roze

Un virage écologique pour la manufacture de soie Maison Roze

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction