La liste des personnes prioritaires pour les vaccins anti-Covid-19 s’élargit

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 02/03/2021

Le Gouvernement, à la suite d’un avis de la Haute autorité de santé, ouvre aux personnes de 65-74 ans atteintes d’une comorbidité la vaccination contre la Covid-19 avec le vaccin AstraZeneca.

Deux millions et demi de personnes supplémentaires vont pouvoir être éligibles à la vaccination contre la Covid-19. Jusqu’ici réservé aux personnels de santé et aux personnes de 50 à 64 ans atteintes d’une comorbidité (diabète, hypertension, antécédents de cancer…), le vaccin AstraZeneca va désormais être proposé aux 65-74 ans présentant ces mêmes pathologies.
Autrement dit, toutes les personnes entre 50 et 74 ans (inclus) atteintes de comorbidités sont désormais éligibles à la vaccination. Cette décision du Gouvernement fait suite à un avis de la Haute Autorité de Santé (HAS) rendu public ce mardi 2 mars 2021 qui « considère que la place dans la stratégie vaccinale du vaccin AstraZeneca peut être élargie dès maintenant aux personnes âgées de plus de 65 ans ».

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !