Journée Mondiale des Réfugiés : la Dihal engagée pour l’accès au logement de tous les réfugiés

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 20/06/2022 |Modifié 20/06/2022

Retour sur les actions principales de la Dihal en faveur de l’accès au logement des réfugiés.

L’accès au logement, un pilier de l’intégration

Décrétée en décembre 2000 par une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies, la journée mondiale des réfugiés est l’occasion de mettre en lumière les parcours d’intégration des personnes réfugiées, dont l’accès au logement est l’une des conditions clés.
Depuis 2015, la Dihal s’est engagée pour accélérer l’accès au logement des réfugiés sur le territoire national, en lien avec les acteurs de terrain mobilisés dans une logique de solidarité.  La plateforme nationale pour le logement des réfugiés, pilotée par la Dihal, s’inscrit pleinement dans cette logique en permettant aux réfugiés ayant un projet de mobilité de s’installer dans des logements mis à disposition partout en France.
La société civile constitue également une force d’impulsion majeure pour l’intégration des réfugiés : pour accompagner cette mobilisation, la Dihal a lancé en 2018 les cohabitations solidaires, qui permettent à des réfugiés d’être accueillis chez des particuliers ou dans des colocations avec des citoyens français.
Grace à ces actions, depuis 2018, ce sont plus de 80 000 personnes qui ont pu accéder au logement, dont 22 846 en 2021 malgré le contexte de la crise sanitaire.

Retour sur l’année 2021-2022

L’année qui vient de s’écouler a été marquée par de nombreux évènements, qui mettent en lumière la nécessité de poursuivre nos efforts collectifs en matière d’accès au logement des réfugiés.
L’accueil des réfugiés Afghans suite à la prise de Kaboul
En réponse à la crise afghane en août 2021, plusieurs milliers de personnes afghanes ont été évacuées d’urgence vers la France, dont une très large majorité a sollicité l’asile. Pour faciliter l’accès au logement de ces ménages et permettre une intégration rapide et réussie, la Dihal a mis en place un dispositif d’urgence avec le concours des collectivités territoriales.
L’accès au logement des réfugiés ukrainiens, un enjeu majeur
L’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022 a conduit à l’arrivée en France de près de 100 000 réfugiés fuyant la guerre.  Pour les accueillir dans les meilleures conditions, la Dihal pilote et coordonne les efforts d’accès au logement à leur égard, en lien avec le ministère de l’Intérieur et les autres acteurs mobilisés.
L’expérimentation pour répondre à de nouveaux besoins
Ouvert le 9 mai 2022, le Centre d’Accueil pour Réfugiés Sans Abri (CARSA) propose une solution tremplin pour le public réfugié sans solution de logement en Ile-de-France. En s’appuyant sur un recrutement ciblé des personnes réfugiées sur la base de critères d’admission précis, le CARSA dispense un accompagnement adapté, individualisé et intensif visant une sortie rapide vers le logement autonome et l’emploi. Le CARSA est un dispositif expérimental qui a vocation à être essaimé sur d’autres territoires.

Partager la page