Investissements d’avenir : Nathalie Elimas présente à Sarre-Union (67) les 17 lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt « Etablissement de services » - phase 2

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 13/10/2021 |Modifié 14/10/2021

Nathalie Élimas, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de l’Éducation prioritaire, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, annoncent les 17 lauréats de la seconde phase de l’appel à manifestation d’intérêt « Établissement de Services ». Doté d’une enveloppe de subvention de 6 millions d’euros du Programme d’investissements d’avenir (PIA), cet appel vise à soutenir la structuration dans des collèges ou lycées publics, à titre expérimental et en collaboration avec les collectivités territoriales concernées, d’Espaces services jeunesse proposant une offre liée à l’éducation, à la jeunesse et à la formation, au plus près des publics et au cœur des territoires.

L’appel à manifestation d’intérêt « Établissement de Services » du Programme d’investissements d’avenir (PIA) est opéré par la Banque des Territoires du groupe Caisse des dépôts. Il est doté d’une enveloppe de subvention de 6 millions d’euros. Il vise à soutenir la structuration, dans des collèges ou lycées publics, à titre expérimental et en collaboration avec les collectivités territoriales concernées, d’espaces de services proposant une offre liée à l’éducation, à la jeunesse et à la formation, au plus près des publics et au cœur des territoires.
Pour la seconde phase de cet appel à manifestation d’intérêt, le comité de sélection a désigné 17 lauréats, dont 10 dossiers portés par des académies, 6 autres par des collectivités territoriales et 1 par une direction régionale de l'Agriculture et de la Forêt (DRAAF). Les 17 futurs ESPACES SERVICES JEUNESSE(nom remplaçant dorénavant l’appellation « Établissements de services ») ouvriront, à la suite de celui du lycée Condorcet de Schoeneck (Moselle, Académie de Nancy-Metz) opérationnel depuis septembre 2021, et lauréat de la phase 1.
Les 10 collèges, 7 lycées et la cité scolaire qui accueilleront ces ESPACES SERVICES JEUNESSE sont situés pour 6 d’entre eux au sein de communes urbaines et 12 au sein de communes rurales. Ils ont vocation à incarner une démarche orientée "usagers" et une collaboration renforcée entre les acteurs du terrain.
22 dossiers complets ont été déposés pour cette seconde phase d’appel à manifestation d’intérêt, dont 14 lauréats de la phase 1. Ces 22 dossiers ont été examinés par un comité de sélection, composé d’experts sur les thématiques de l’éducation nationale, de l’orientation des jeunes, du développement territorial et des tiers-lieux. Ce jury a délibéré sous la présidence de Marie-Danièle Campion, ancienne rectrice d’académie et sous la vice-présidence d’Éric Fardet, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche. Son rapport sera mis en ligne prochainement et sera consultable sur la plateforme https://cdcinvestissementsdavenir.achatpublic.com/

Une ambition au service de la jeunesse

L’appel à manifestation d’intérêt « Établissement de Services» a pour ambition de structurer et rendre accessibles à tous les bénéficiaires potentiels - les jeunes et leurs familles ainsi que les personnels – un nombre important de services nationaux et territoriaux, dans des locaux d’établissements secondaires publics directement accessibles et visibles depuis la rue pour en faciliter la fréquentation hors temps scolaire. Ils permettront d’améliorer la lutte contre les inégalités d’accès aux droits tout en renforçant la présence de services aux publics, présence complémentaire aux solutions numériques dont le développement a été accéléré et rendu incontournable par la crise sanitaire. Cet appel s’inscrit d’ailleurs dans le cadre plus large de l’action « Territoires d’innovation pédagogique » du PIA 3, dotée de 232 millions d’euros. Cette action comporte plusieurs volets consacrés notamment aux dispositifs et solutions numériques d’orientation vers les études supérieures, à la création de campus connectés, permettant à tout apprenant de poursuivre une formation du supérieur à distance, ou encore au soutien des Campus des métiers et des qualifications.
L’enjeu de cet AMI « Établissement de Services » est de développer l’action publique territoriale en matière d’éducation, de jeunesse et de formation.Ces ESPACES SERVICES JEUNESSE, ouverts et mis en place avec les collectivités territoriales, seront le vecteur d’une démarche orientée « usagers » et d’une collaboration renforcée avec les acteurs du terrain. Ils s’adresseront à l’ensemble des membres de la communauté éducative : les élèves et leur famille, les jeunes et tous ceux qui les accompagnent, notamment les enseignants. Ils proposeront une offre intégrée, conçue pour répondre au mieux à leurs besoins et aux enjeux locaux (aide à la parentalité, accès à la culture, accueil médico-social, accompagnement dans l’orientation des élèves, insertion sociale et professionnelle, accompagnement à l’engagement citoyen, gestion des ressources humaines de proximité ou aide à certaines démarches administratives par exemple).
Cet AMI s’est décomposé en deux phases de sélection :
  • Une première phase, dont les résultats ont été annoncés en mars 2021, qui a permis à 15 porteurs de projets de bénéficier d’un accompagnement et de crédits d’ingénierie pour enrichir leur dossier, dans la perspective d’une nouvelle candidature en juin 2021 et à un lauréat d’obtenir une subvention complète, le lycée Condorcet à Schoeneck situé dans le département de la Moselle ;
  • Une seconde phase, dont les résultats sont annoncés ce jour, qui a permis aux lauréats de la première phase de déposer un dossier enrichi à la suite de l’accompagnement mais aussi à d’autres candidats de postuler pour des subventions complètes.

Partager la page