Un individu tape sur ordinateur et utilise une calculette
Source : Getty

Impôts 2022 : vous pouvez déclarer vos revenus en ligne

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 07/04/2022

Depuis le 7 avril, les ménages français peuvent déclarer, en ligne ou par formulaire, leurs revenus de 2021. Détails.

Partager la page

Comme chaque année, les contribuables doivent déclarer leurs revenus afin de permettre au fisc de calculer le montant total d'impôt sur le revenu au titre de l'année d'imposition.

Le calendrier de 2022

Voici le calendrier pour cette année :
  • Jeudi 7 avril : lancement de la campagne déclarative
  • Jeudi 19 mai : date limite de déclaration pour les contribuables utilisant le formulaire papier
  • Mardi 24 mai : date limite pour la zone 1 (départements numérotés de 01 à 19)
  • Mardi 31 mai : date limite pour la zone 2 (départements numérotés de 20 à 54)
  • Mercredi 8 juin : date limite pour la zone 3 (départements 55 à 976), et fin de la période déclarative de l'impôt sur le revenu
  • Juillet-Août : envoi des avis d'impôt sur le revenu et remboursement éventuel pour certains contribuables
  • Septembre : paiement du solde d'impôt sur le revenu, pour les contribuables dont les retenues à la source se sont révélées inférieures au moment total d'impôt sur le revenu au titre de l'année 2021.
Le calendrier 2022 de déclaration des revenu
impots.gouv.fr

Jeudi 7 avril : lancement de la campagne déclarative. Jeudi 19 mai : date limite de déclaration pour les contribuables utilisant le formulaire papier. Mardi 24 mai : date limite pour la zone 1 (départements numérotés de 01 à 19). Mardi 31 mai : date limite pour la zone 2 (départements numérotés de 20 à 54). Mercredi 8 juin : date limite pour la zone 3 (départements 55 à 976), et fin de la période déclarative de l'impôt sur le revenu. Juillet-Août : envoi des avis d'impôt sur le revenu et remboursement éventuel pour certains contribuables. Septembre : paiement du solde d'impôt sur le revenu, pour les contribuables dont les retenues à la source se sont révélées inférieures au montant total d'impôt sur le revenu au titre de l'année 2021.

Ce qui change cette année

Comme chaque année, certaines mesures prises durant l'année écoulée apportent quelques modifications à cette déclaration.

Une des principales nouveautés concerne le barème kilométrique, qui permet aux ménages imposés de déduire comme frais professionnels une partie de leurs dépenses en carburants.

Face à la flambée des prix de l'essence et du gazole, le Gouvernement a décidé de revaloriser de 10% ce barème.

La prime exceptionnelle pour le pouvoir d’achat, prolongée en 2021, est exonérée d’impôt :
  • dans la limite de 1 000 euros pour tout salarié gagnant moins de trois fois le Smic (brut) ;
  • jusqu’à 2 000 euros pour les entreprises de moins de 50 salariés ayant conclu un accord d'intéressement ou de valorisation des métiers dit de la « deuxième ligne » (c'est-à-dire les professionnels, hors soignants, qui ont continué à travailler sur site pendant les confinements).

  • Le taux de la réduction d'impôt pour un investissement dans des PME est porté de 18% à 25% pour les investissements réalisés entre le 9 mai et le 31 décembre 2021 ;
  • La prime inflation de 100 euros perçue dès décembre 2021 par des millions de ménages n'est pas soumise à l'impôt sur le revenu ;
  • Le montant du don est relevé à 75% de la réduction d'impôt octroyée pour un don à une association d'aide aux plus démunis. Ce relèvement s'applique aussi aux dons faits à des associations cultuelles.

Par ailleurs, de nouveaux crédits d'impôt font leur apparition cette année :
  • celui de 30% accordé pour un premier abonnement à la presse d'information ;
  • celui de 75% (dans la limite de 300 euros) pour l'installation d'un système de recharge de véhicule électrique dans un logement.

En vidéo, comment fonctionne la déclaration de revenus

La déclaration de revenus : comment ça marche ?

« Quoi de neuf à déclarer ? »

Le choix de la rédaction