Hausse de la prime d’activité : 5 millions de foyers éligibles

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Édouard Philippe.

Publié 05/02/2019

La prime d'activité bonifiée et élargie est versée depuis ce 5 février 2019. Elle bénéficie à quelque 700 000 foyers supplémentaires par rapport à 2018. L'objectif du Gouvernement est que les 5 millions de foyers éligibles puissent en bénéficier automatiquement.

Partager la page

FURGOLLE-BSIP
Jour J pour la prime d’activité bonifiée pour les personnes bénéficiaires de la prime d’activité. En prenant en compte l'augmentation du Smic au 1 er janvier 2019 (+ 1,5% ,) , cette revalorisation exceptionnelle permettra d'atteindre une augmentation de 100 euros .
Annoncée par le président de la République, le 10 décembre 2018, la hausse est effective depuis ce 5 février 2019. Les personnes en activité et aux revenus modestes, fonctionnaires compris, peuvent toucher cette prime d’activité versée par la CAF ou la MSA.

700 000 bénéficiaires de plus

Nouveauté par rapport à 2018, le nombre de bénéficiaires a augmenté de 700 000. Une augmentation saluée la veille par le Premier ministre, Édouard Philippe, en déplacement dans une Caisse d‘allocations familiales (CAF) à Beauvais (Oise). Le Gouvernement tablait, en effet, sur une hausse de 400 000 foyers après la campagne d’information lancée pour inciter les Français à demander la prime.
Vidéo dailymotion intitulée 'Prime d'activité : 700 000 bénéficiaires de plus'

Le 4 février, le Premier ministre s’est rendu à Beauvais pour saluer la grande simplicité du dispositif de la prime d'activité, qui s'est traduite par 700 000 foyers bénéficiaires supplémentaires. La mesure représente une augmentation significative du pouvoir d'achat pour l'ensemble des actifs dont les fonctionnaires, les agriculteurs et les indépendants.

Rendre automatique l’attribution de la prime

Selon les estimations, 5 millions de foyers au total sont éligibles à la prime d’activité . Aujourd’hui, seulement 3,5 millions de personnes la touchent effectivement. La raison en est que le versement de la prime n’est pas automatique : " malgré la grande simplicité [du dispositif]", selon le Premier ministre, toutes les personnes qui pourraient en bénéficier n’effectuent pas la démarche.
Depuis le 1er janvier 2019, les Français se saisissent pleinement de ces mesures. Les Caf reçoivent plus de 30 000 nouvelles demandes par jour (près de 800 000 demandes depuis début janvier, avc près de 750 000 demandes traitées). Plus de 10 millions de simulations ont été réalisées sur le site de la Caf. Suis-je éligible ? >> accéder au simulateur de la caf.fr
Pour que les 5 millions de foyers éligibles (7,6 millions de personnes en comptant conjoints et enfants) puissent en bénéficier effectivement, le Gouvernement travaille à un dispositif qui permettra d'automatiser le versement de la prime d'activité. Un dispositif qui pourrait voir le jour l’année prochaine.