France 2030 | Plan de souveraineté fruits et légumes : Ouverture d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Equipements pour la troisième révolution agricole »

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 12/04/2023 |Modifié 12/04/2023

Dans le cadre du plan de souveraineté fruits et légumes et de France 2030, Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, annonce avec Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement en charge de France 2030, le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur les agroéquipements innovants dédiés à la filière fruits et légumes (dont pommes de terre) en métropole et outre-mer

Les professionnels agricoles de la filière fruits et légumes sont confrontés à de nombreux défis auxquels il nous faut collectivement répondre pour regagner des points de souveraineté, dans un contexte de nécessaire transition agroécologique, d’adaptation au changement climatique, de pénurie de main d’œuvre et de difficulté croissante d’accès aux ressources nécessaires à la production. Le soutien au développement de la production de fruits et légumes nécessite d’investir massivement dans des équipements innovants et efficients qui permettront aux producteurs de s’adapter tout en restant compétitifs et de gagner en productivité. Ainsi pour répondre à ses ambitions en matière de souveraineté alimentaire, le Gouvernement soutient et accompagne l’investissement dans des équipements, matériels et solutions innovants et adaptés pour les producteurs de fruits et légumes.
Avec 2,3 Md€, France 2030 investit dans l’innovation, la recherche scientifique, l’industrialisation et les compétences pour accompagner les acteurs pour engager la troisième révolution agricole pour une alimentation saine, durable et traçable, pour renforcer les filières agricoles et alimentaires dans les territoires, et ainsi d’augmenter la capacité de production et de diversification des cultures.
Lancé dans le cadre de France 2030, ce dispositif de soutien au déploiement d’agroéquipements innovants pour la filière fruits et légumes frais ou transformés (dont pommes de terre) est doté de 100 millions d’euros et concerne, outre les agroéquipements, les investissements dans des serres et abris froids ou serres décarbonnées, et des plants arboricoles plus résilients, notamment. Il fonctionne en deux temps :
  • D’une part, l’ouverture d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) opéré par Bpifrance, pour identifier les équipements, serres et plants les plus adaptés pour répondre par l’innovation aux enjeux de souveraineté alimentaire de la filière, avec une première relève le 12 mai prochain. Cet AMI s’adresse aux équipementiers et pépiniéristes (pour les plants arboricoles).
  • D’autre part, l’ouverture d’un guichet à l’été, opéré par FranceAgrimer, pour soutenir les agriculteurs, en collectif ou individuellement, dans leurs projets d’investissement, dans des matériels innovants sélectionnés dans le cadre de l’AMI.
Ce dispositif est ouvert sur huit thématiques au cœur des enjeux de la filière des fruits et légumes :
  • Optimisation de la gestion de la ressource en eau, et préservation des sols, de l’eau et de l’air ;
  • Adaptation au changement climatique et aux risques sanitaires émergents ;
  • Energie : réduction de la consommation énergétique, production d’énergie renouvelable ;
  • Substitution des intrants chimiques et de synthèse en priorité, ou réduction significative des quantités ; réduction des risques et impacts ;
  • Réduction des GES et des polluants atmosphériques ;
  • Préservation de la biodiversité ;
  • Gestion des déchets, économie circulaire ;
  • Amélioration des conditions de travail et réduction de la pénibilité du travail.
Sont concernées par ce dispositif l’ensemble des fruits et légumes (y compris pomme de terre) à destination des marchés du frais et de la transformation, incluant les productions ultramarines.
Opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance, l’appel à manifestation d’intérêt « Equipements pour la troisième révolution agricole » pour la souveraineté en Fruits et Légumes est ouvert jusqu’au vendredi 12 mai à 12h00 (midi heure de Paris).
D’autres relèves de l’AMI auront lieu en 2023 et 2024 et seront ouvertes aux autres filières agricoles.
Adresse de consultation de l’appel à manifestation d’intérêt :

Partager la page