France 2030 | Ouverture de la troisième vague de l’appel à projets « Excellence sous toutes ses formes »

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 30/09/2022 |Modifié 30/09/2022

Sylvie Retailleau, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, et Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement, annoncent l’ouverture de la troisième et dernière vague de l’appel à projets « Excellence sous toutes ses formes (ExcellencES) ». Cette action de France 2030 vise à structurer l’enseignement supérieur et la recherche en construisant ou consolidant un leadership français.

Doté de 800 millions d’euros, l’appel à projets « ExcellencES » accompagne la différenciation entre établissements d’enseignement supérieur en finançant des projets de transformation ambitieux à l’échelle des sites universitaires, s’inscrivant dans leur stratégie, pour leur permettre d’atteindre, dans leur(s) domaine(s) d’excellence, les meilleurs standards internationaux.
Parce qu’il reconnaît la diversité de l’excellence, les spécificités et les dynamiques territoriales des établissements, et permet aux porteurs de différencier leur projet en fonction des réalités et des besoins locaux, des tissus économiques, des stratégies et des politiques de sites, l’appel à projets « ExcellencES » consacre donc la reconnaissance de la signature territoriale propre à chaque établissement.
A l’issue d’une procédure de sélection exigeante, opérée par l’ANR et reposant sur un jury international de haut niveau, les deux premières vagues ont d’ores et déjà permis de retenir 32 projets répartis dans tous les territoires de métropole et d’outremer, pour un montant total de 621 M€. Ils portent sur des enjeux variés tels que la transition écologique et énergétique, l’innovation pédagogique, les alliances européennes ou encore la santé globale, illustrant ainsi le rôle essentiel que jouent nos établissements au sein de la société.
Si les projets soutenus par « ExcellencES » constituent par essence des réponses singulières à des enjeux différenciés, les facteurs de réussite sont communs : une bonne organisation du pilotage et de l’évaluation, une analyse pertinente du positionnement, une attention portée à l’articulation entre l’ancrage territorial et le rayonnement international, un fort lien entre sciences et société, et une interdisciplinarité revendiquée. Ainsi, le soutien financier apporté par France 2030 s’inscrit dans la logique de renforcement de la vision stratégique globale et de la responsabilisation des établissements, portée notamment par le nouveau cadre contractuel pluriannuel souhaité par la ministre.
« ExcellencES » soutient ainsi l’affirmation d’une identité, d’une signature forte des établissements et des sites universitaires qui sont aujourd’hui pleinement engagés dans la dynamique de transformation de notre pays, au service de notre souveraineté, de nos talents, du rayonnement français dans le monde. Confortés par les investissements de la LPR et de France 2030, les universités et les établissements d’enseignement supérieur disposeront des leviers pour s’imposer comme les lieux de l’invention de l’avenir et de préparation des grandes transitions.
L’Etat continue, au cours de cette vague et à l’instar des deux précédentes, d’accompagner de façon collective et individuelle les porteurs de projets.
Opéré pour le compte de l’Etat par l’Agence nationale de la Recherche, la vague 3 de l’AAP « ExcellencES »  est ouverte jusqu’au 12 janvier 2023 à 12h00 (midi heure de Paris).

Partager la page