France 2030 | 800 millions d’euros pour soutenir l’excellence universitaire : 17 lauréats de la deuxième vague de l’appel à projets « ExcellenceS sous toutes ses formes »

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 12/07/2022 |Modifié 22/07/2022

Mardi 12 juillet 2022 à Grenoble, Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, avec Bruno Bonnell, secrétaire général pour l'investissement en charge de France 2030, ont annoncé les 17 nouveaux lauréats de l'appel à projets "ExcellenceS sous toutes ses formes". Cette deuxième vague met à l’honneur les enjeux tels que la transition écologique et énergétique et de la santé globale. Elle illustre ainsi le rôle essentiel que jouent les établissements d’enseignement supérieur et de recherche au sein de la société.

La diversité des territoires, des acteurs, qu’ils soient universités ou grandes écoles, constituent la richesse de l’enseignement supérieur et de la recherche français et justifie le « S » que l’État revendique sur l’objectif d’ExcellenceS.
Doté de 800 millions d’euros, l’appel à projets « ExcellenceS sous toutes ses formes » vise à reconnaître l’excellence dans cette diversité et à accompagner les établissements d’enseignement supérieur et de recherche porteurs d’un projet de transformation ambitieux à l’échelle de leur site, dans la mise en oeuvre de leur stratégie propre, élaborée à partir de leur dynamique territoriale et de leurs besoins spécifiques.
Il accompagne ainsi la différenciation entre établissements d’enseignement supérieur en reconnaissant davantage leur diversité dans l’accomplissement des missions que leur fixe la Loi, et en les aidant à atteindre, dans leur(s) domaine(s) d’excellence, les meilleurs standards internationaux.
L’appel à projets vise ainsi à reconnaître une recherche d’excellence en matière :
→ de formation ;
→ d’action territoriale ;
→ européenne et internationale ;
→ d’innovation et d’impact sur l’économie et la société au sens large ;
→ de recherche ;
→ de ressources humaines ;
→ de vie étudiante
→ de culture et de culture scientifique et technique.
Cet appel permet donc d’affirmer une identité et un label forts des établissements et des sites universitaires. Il renforce ainsi leur attractivité aux niveaux national et international.

Liste des lauréats de la seconde vague :

IDEX/ISITE :

  • Université Grenoble Alpes - Projet GATES - 27,6 M€
  • Université de Lorraine - Projet LUE-E&T - 15,6 M€
  • Université PSL - Projet ONEPSL IMPACT - 23,9 M€
  • Sorbonne Université - Projet SOUND - 30,7 M€
Total : 98 M€

Autres projets

  • Université de Guyane - Projet AIBSI - 14,1 M€
  • Université Polytechnique des Hauts-de-France - Projet Euro-TELL - 11 M€
  • Université de Reims Champagne-Ardenne - Projet EXEBIO - 21,7 M€
  • Université de Rennes 1 - Projet IRIS-E - 21,4 M€
  • Université d’Artois - Projet MAIA - 10,9 M€
  • Université d’Orléans - Projet MINERVE - 13,8 M€
  • Université de la Polynésie française - Projet Nārua - 11,1 M€
  • Université Claude Bernard Lyon 1 - Projet SHAPE-Med@Lyon - 28,1 M€
  • Institut Polytechnique de Paris - Projet STeP2 - 27,9 M€
  • Fondation nationale des sciences politiques - Projet TIERED - 15,9 M€
  • Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées - Projet TIRIS - 38,3 M€
  • Université de Corse - Projet Pasquale Paoli UNITI -  7,1 M€
  • Université Savoie Mont Blanc - Projet USMB SHINE - 8,7 M€
Total : 230,6 M€

Partager la page