France 2030 : 5 premiers lauréats de l’appel à projets « Territoires intelligents et durables » et une seconde vague ouverte avec un volet « Intelligence artificielle »

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 25/10/2022 |Modifié 25/10/2022

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications, Olivier Klein, ministre délégué chargé de la Ville et du Logement, et Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement, en charge de France 2030, annoncent les lauréats de la première vague de l’appel à projets « Territoires intelligents et durables » de France 2030. Ils rappellent également que l’appel à projets est complété par un volet « Intelligence Artificielle » pour la seconde vague prévue en novembre 2022.

5 PREMIERS LAURÉATS DE L’APPEL À PROJETS « TERRITOIRES INTELLIGENTS ET DURABLES »

Doté d’une enveloppe globale de 30 millions d’euros de France 2030, cet appel à projets vise à soutenir principalement les collectivités territoriales, syndicats mixtes ou syndicats intercommunaux (et autres formes associées) ayant pour ambition d’apporter une solution à un problème de pilotage de politiques publiques ou d’améliorer la gestion ou l’exploitation d’un ou plusieurs services aux usagers.
Ce dispositif qui s’inscrit dans la stratégie nationale d’accélération « solutions pour la ville durable et les bâtiments innovants » entend réaliser l’ambition de développer des « territoires intelligents et
durables », et en particulier à contribuer à :
  • la structuration de modèles économiques, de modèles de gouvernance et d’outils
  • d’évaluation répondant au concept de « territoire intelligent » ;
  • l’émergence de solutions reposant sur l’exploitation de données, souveraines et adaptées aux spécificités des services publics territoriaux ;
  • la structuration d’un écosystème national d’acteurs, basé sur des expériences de « territoires intelligents et durables », favorisant le partage de retours d’expériences, la mise en place de méthodes et la diffusion de bonnes pratiques dans une optique de réplicabilité.
Sur les 16 candidatures déposées sur la première vague, 5 projets ont été sélectionnés (description en annexe) :
Porteur
Région
Syndicat départemental d’électrification du Finistère
Bretagne
Syndicat intercommunal d’énergie de l’Ain
Auvergne-Rhône-Alpes
Toulouse Métropole
Occitanie
Région Grand Est
Grand Est
Syndicat Audois de l’énergie et du numérique
Occitanie

UNE SECONDE VAGUE COMPLETÉE PAR UN VOLET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

Pour la seconde relève, un financement supplémentaire de France2030 est prévu pour des projets de démonstrateurs d’intelligence artificielle (IA) frugale au service des objectifs de décarbonation et de transition énergétique des territoires » (DIAT) dans le cadre de la stratégie nationale d’accélération pour l’intelligence artificielle
Complémentaire du volet « Territoires intelligents et durables » et permettant d’aller plus en profondeur sur les questions de science de la donnée et d’IA, ces démonstrateurs auront pour objectif de faire usage d’une IA frugale en énergie et/ou en données au service des défis et objectifs environnementaux des collectivités territoriales et des services publics ou intérêts collectifs dont elles ont la responsabilité, tout en validant en environnement réel des technologies d’acteurs émergents et à la pointe de l’état de l’art.
Les projets lauréats auront pour ambition d’apporter une solution à un problème de pilotage des politiques publiques ou d’améliorer la gestion ou l’exploitation d’un ou plusieurs services aux usagers. Les politiques et services cibles regroupent l’ensemble des domaines d’action territoriaux vus sous l’angle de la transition écologique.
Opéré par la Banque des Territoires pour le compte de l’Etat, cet AAP dispose d’une seconde vague ouverte jusqu’au 7 novembre 2022 à 17h.
Le cahier des charges et le dossier de candidature sont téléchargeables et à déposer sur le site :
https://cdcinvestissementsdavenir.achatpublic.com
Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, a déclaré : « La ville durable est un enjeu majeur que France 2030 stimule et encourage. Je tiens à souligner toute l’importance que revêtiront ces premières solutions pour la ville durable et le bâtiment innovant. Elles s’appuient, sur un usage intelligent de la donnée, or numérique du XXIème siècle. Souveraines et adaptées aux spécificités des territoires, ces solutions visent un passage à l’échelle réussi tout en tenant compte des impacts environnementaux. J’adresse mes sincères félicitations aux premiers lauréats du programme France 2030 en faveur des « territoires intelligents et durables. »
Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la transition numérique et des télécommunications, a déclaré : « Je suis très heureux aujourd’hui de voir que nos territoires font le pari des nouvelles technologies pour développer de nouveaux usages pour nos concitoyens. Nous renforçons cette dynamique avec la seconde vague de l’appel à projets, puisqu’il s’agira en plus de s’appuyer sur des outils d’intelligence artificielle pour améliorer le pilotage, et donc l’attractivité, des territoires. Le numérique doit être au service de tous et c’est ce que nous réalisons au quotidien, avec France 2030. Bravo aux lauréats de cette première vague ! »
Olivier Klein, ministre délégué chargé de la ville et du logement, a déclaré : « J’adresse mes sincères félicitations aux premiers lauréats du programme France 2030 en faveur des « territoires intelligents et durables ». La donnée et les infrastructures numériques sont de puissants leviers pour accélérer la transition écologique des villes, au service des habitants comme des collectivités. Elles apportent des réponses concrètes et efficaces aux défis de la sobriété, de l’inclusion sociale et du développement territorial. En d’autres termes, elles sont une composante essentielle de la ville de demain ».

Partager la page