Enseignement supérieur : le classement Shanghai 2022 conforte l'excellence française

Publié 20/07/2022

43 établissements français apparaissent dans au moins un des Tops 100 de l'édition 2022 du classement thématique de Shanghai.

Partager la page

Des étudiants à l'université.
Source : Getty
L’édition 2022 du classement thématique de Shanghai vient d’être publiée.
Avec la présence de 85 établissements français classés, dans 47 palmarès disciplinaires sur les 54 que compte le classement, ce résultat illustre la capacité des institutions françaises à se différencier via les spécialisations scientifiques.
Cette année, la France comptabilise au total 664 positions, soit 3,5 % des occurrences dans ces classements.

Têtes de peloton et nouveaux entrants

  • 43 établissement classés apparaissent dans au moins un des Tops 100 thématiques, contre 40 en 2021, au travers de 165 positions réparties sur 36 disciplines. Parmi les plus représentées, se trouvent l'Université Paris Saclay (classée dans 27 disciplines), Sorbonne Université (16 disciplines), l'Université Grenoble Alpes (15 disciplines), Paris Sciences et Lettres (15 disciplines) et l'Université de Montpellier (11 disciplines).
  • 19 établissements français figurent également dans les Tops 50 thématiques de ce classement : l'Université Paris Saclay (classée dans 10 disciplines différentes), Sorbonne Université (9 disciplines), ainsi que Paris Sciences et Lettres, l'Université Grenoble Alpes et l’Université de Montpellier, chacune classées 6 fois dans les Tops 50.
  • Sept établissements français font leur entrée au classement, notamment en Océanographie (Université de Caen), en Technologies médicales (universités de Caen et Reims Champagne Ardenne), en Sciences vétérinaires (ENVT et Oniris), en Génie mécanique (Cnam) et en Mathématiques (Universités Picardie Jules Verne et Littoral-Côte-d'Opale).

Les mathématiques à l'honneur

Les mathématiques sont d’ailleurs la discipline dans laquelle la France s’illustre le plus. 36 établissements français sont classés dans cette discipline, ce qui représente 7,2 % du nombre total d’institutions dans le palmarès.
Notre pays occupe en particulier deux des trois places du podium (1e et 3e rangs respectivement pour l’Université Paris Saclay et Sorbonne Université).
Les universités françaises occupent également 7,5% des places en Océanographie, 6,5% en Génie métallurgique, 6% en Sciences de la terre et Statistiques et 5,4% en Écologie et Management.