Elzeard, le compagnon numérique des maraîchers

Publié 07/10/2022

La société Elzeard développe une solution internet et mobile éponyme destinée aux producteurs maraîchers. Objectif ? Simplifier leur travail quotidien et soutenir la transition agroécologique. La start-up est lauréate du concours i-Nov, dispositif de soutien financé par France 2030.

Partager la page

En France, on compte 25 000 producteurs de fruits et légumes (sur 475 000 agriculteurs).
Source : Getty
En France, on compte 25 000 producteurs de fruits et légumes (sur 475 000 agriculteurs).
Comme toutes les filières agricoles, le secteur subit de profondes mutations pour tendre vers des pratiques durables, sans rien céder à la productivité.
Dans ce contexte, la start-up Elzeard - du nom du personnage principal de L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono - propose aux maraîchers un compagnon numérique : une application de gestion, d’aide à la décision et de pilotage de leur exploitation.
 « La plupart des professionnels utilisent encore des carnets de notes, des tableurs Excel. Elzeard constitue un gain de temps, une charge mentale moindre et l'optimisation de la production », assure Florence Amardeilh, co-fondatrice de la structure.

« Généraliser la circularité »

Le 7 octobre, à Talence sur le campus néo-aquitain des Arts & Métiers, Elzeard participe aux troisièmes Rencontres du développement durable. Cette journée de réflexion intitulée « Généraliser la circularité » se propose de réfléchir aux meilleures manières de déployer, dans un maximum de filières économiques, les principes de l’économie circulaire pour réduire l’empreinte environnementale de la France.

Je m'inscris !

Trois modules de services

Elzeard propose trois modules de services :
  1. Planifier : en début de saison, le maraîcher dispose de toutes les informations techniques pour programmer sa production de carottes, de pommes ou encore de navets : dates de plantation, quantité de graines nécessaires, opérations à effectuer, durée de maturation, préconisations face aux possibles aléas climatiques, de nuisibles, de commandes, etc.
  2. Cultiver : tout au long de la saison, Elzeard assure le suivi de la culture, génère les plannings de tâches semaine après semaine, coordonne les activités des équipes à la ferme.
  3. Diffuser : l’application génère des documents (registre phytosanitaire, etc.), collecte des données de production. Celles-ci sont ensuite partagées dans une « serre des savoirs » pour être utiles à tous.
L’application numérique est personnalisable en fonction des caractéristiques de la ferme. Elle s’appuie sur des algorithmes et des techniques d’Intelligence artificielle, associés à des connaissances sur les pratiques agricoles
« Ce projet soutient le changement des pratiques agricoles pour permettre aux agriculteurs une meilleure adaptation de leurs exploitations aux changements actuels : climatiques, environnementaux, réglementaires, sociétaux, etc. », espère Florence Amardeilh.

i-Nov

L'entreprise créée en 2019 est lauréate du concours d’innovation i-Nov, dans la catégorie « Adaptation de l’agriculture au changement climatique et gestion des aléas ».  Ce dispositif financé par  France 2030 soutient l’émergence accélérée de « start-up » et de PME ayant le potentiel pour devenir des champions d’envergure mondiale dans leur domaine. « Ce prix récompense nos efforts, valide notre approche et nous permet d’investir dans la recherche pour améliorer notre application », insiste Florence Amardeilh. Elzeard vise la cinquantaine de maraichers abonnés d’ici à la fin 2022.

Je me renseigne sur le concours sur le site de Bpifrance

Le choix de la rédaction