La tarification heures pleines/heures creuses pour faire baisser la facture d'électricité

Publié 12/09/2022

Pour payer moins cher son électricité, l'option de la tarification heures pleines/creuses peut être une solution. Éclairage.

Partager la page

Un jeune enfant la main sur l'interrupteur.
Source : Getty
Pour diminuer leurs factures d'électricité, la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, invite les Français à se rapprocher de leur fournisseur d’énergie afin d’étudier l’avantage qu’ils pourraient retirer en optant pour les tarifs d'électricité heures pleines/ heures creuses.

De nouvelles offres attractives seront en effet proposées par les fournisseurs d'énergie « [au cours] du mois de septembre », a précisé la ministre.

L'objectif est double :
  • une facture d'électricité plus basse pour les Français qui peuvent faire fonctionner leurs installations électriques et l'électroménager en profitant de tarifs plus bas ;
  • éviter les tensions du réseau électrique en faisant le choix des heures creuses, moments de la journée où la consommation est moins importante.

« Ce qui était important pour nous c’est que les fournisseurs d’énergie fassent ces propositions de tarifs et fassent la promotion de ces tarifs. » 

Agnès Pannier-Runacher

Ministre de la Transition écologique

L’option heures pleines/heures creuses

En choisissant le système de tarification heures pleines/heures creuses, les consommateurs bénéficient en effet de deux prix de l'électricité en fonction des heures de la journée : 
  • pendant les heures dites « creuses », c'est-à-dire quand la demande d'électricité est moins importante, les tarifs sont plus avantageux ;
  • durant les heures dites « pleines », c'est-à-dire quand la demande d'électricité est plus importante, les tarifs sont plus élevés.
L'option heures plaines/creuses se différencie de l'option de base, pour laquelle le prix de l'électricité est toujours le même, quels que soient l'heure et le jour.
L'étalement sur 24 heures de l'utilisation de l'électricité avec ce système permet de limiter les pics de consommation, en encourageant les consommateurs à utiliser leurs appareils énergivores pendant les périodes où la demande d’électricité est moins importante.

Les consommateurs s'y retrouvent car leurs factures s'orientent ainsi à la baisse.