Des tiers-lieux en Ehpad pour enrichir les solidarités entre générations

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 24/01/2022

Nouveaux lieux, nouveaux liens : 25 tiers-lieux en Ehpad verront le jour en France grâce au financement par l’État à hauteur de 3 millions d’euros.

Partager la page

Source : Getty
Cuisines partagées, cafés solidaires, « escape games » intergénérationnels… En intégrant des tiers-lieux au sein de résidences pour personnes âgées dépendantes , le Gouvernement souhaite ouvrir les résidents de ces établissements à la vie sociale des territoires , et ainsi renforcer les solidarités entre générations .

Il est indispensable de développer des tiers-lieux dans les Ehpad, car ils participent pleinement à ouvrir davantage sur la vie sociale de leur territoire et à renforcer les solidarités entre générations. C’est pourquoi j’ai souhaité que l’État investisse des crédits spécifiques pour financer ce type de projets innovants.

Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l'Autonomie

L’appel à projets « Un tiers lieu dans mon Ehpad »

Lancée par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), l’opération a retenu 25 tiers-lieux répartis dans 16 régions de France. cnsa.fr

cnsa.fr