Décès d'Elizabeth II : signature du registre de condoléances par la Première ministre

Publié 09/09/2022 | Modifié 12/09/2022

La Première ministre Élisabeth Borne est allée à l'ambassade du Royaume-Uni en France, ce vendredi 9 septembre.

Partager la page

La Première ministre signe le registre de condoléances à l'ambassade du Royaume-Uni en France.
Source : Florian DAVID / Matignon
« La Reine Elizabeth II avait et gardera une place particulière dans le cœur des Français. »

La Première ministre Élisabeth Borne est allée ce vendredi 9 septembre 2022 à l'ambassade du Royaume-Uni en France afin de signer le registre de condoléances au lendemain du décès de la reine Elizabeth II.

« Les Français aussi sont en deuil »

Jeudi, à l'annonce du décès de la monarque qui s'est éteinte « paisiblement » à 96 ans, après 70 ans de règne, la cheffe du Gouvernement avait rendu hommage à ce « témoin d'un siècle d'espoirs et d'épreuves ».

Un profond respect et une grande admiration

La France rend hommage à son sens du devoir infaillible et à son travail extraordinaire au service du peuple britannique. Durant son règne, Sa Majesté la Reine Elizabeth II a incarné avec autorité et grâce la continuité et l'unité de la nation britannique.

Par ses déplacements continus, elle a contribué à renforcer les relations d'amitiés entre les peuples et a accompagné les moments historiques des sept dernières décennies, de la fin de la Guerre froide à celle de l'Apartheid, en passant par la paix en Irlande du Nord.

La France a eu la chance de l'accueillir à de nombreuses reprises, pour des visites officielles ou de visites privées, jusqu'en 2014 à l'occasion du 70ème anniversaire du Débarquement en Normandie.

Le peuple français lui vouait un profond respect et une grande admiration. Le Gouvernement présente ses sincères condoléances à Sa Majesté le Roi Charles III, à l'ensemble de la famille royale et au peuple britannique.