Décarbonation : 100 millions d’euros pour accompagner la filière automobile

Publié 03/08/2022

Le Gouvernement soutient les territoires confrontés aux mutations de la filière automobile face à la décarbonation des transports.

Partager la page

Une voiture électrique en charge.
Source : Getty
L’heure est à la décarbonation. La nouvelle feuille de route de l’industrie automobile emprunte désormais une voie verte avec le développement des voitures bas carbone (hybride, électrique, hydrogène, biocarburants…).

Parmi les objectifs : 2 millions de voitures électriques en 2030.

« Le plan France 2030 annoncé par le président de la République [a pour] objectif, deux millions de véhicules électrifiés en France en 2030. »

Bruno le Maire

Ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique

Soutenir les territoires

Si la décarbonation des transports offre une opportunité de développement pour certains secteurs, elle est aussi un facteur de tension pour certains acteurs et territoires fortement dépendants de la filière automobile.
Afin de les aider à franchir le cap de cette mutation technologique verte, le Gouvernement débloque 100 millions d’euros via le plan France 2030.

Objectif : soutenir les territoires les plus affectés à identifier de nouveaux projets industriels à forte valeur ajoutée.
« Rebond industriel », c’est le nom de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) ouvert depuis le 1er août en direction des intercommunalités et regroupement d’intercommunalités les plus exposées à cette révolution industrielle.
Elles pourront bénéficier :
  • d’un soutien financier d’un montant total de 90 millions d’euros aux projets industriels prioritaires et créateurs d’emplois.
  • d’un appui en ingénierie d’un montant total de 10 millions d’euros