Covoiturage : une prime de 100 euros pour les primo-conducteurs en 2023

Publié 13/12/2022

Objectif : tripler le nombre de trajets quotidiens réalisés en covoiturage.

Partager la page

Une aire de covoiturage.
Source : Getty
Le covoiturage, c'est bon pour la planète et pour le pouvoir d'achat.
C'est pourquoi le Gouvernement lance, avec France Nation verte, un Plan national covoiturage du quotidien, avec des mesures et des investissements inédits afin d’atteindre un objectif clair : tripler le nombre de trajets quotidiens réalisés en covoiturage, en passant à 3 millions de trajets par jour, contre 900 000 actuellement.
À partir de janvier 2023, les conducteurs qui se lancent dans le covoiturage recevront une prime de 100 euros, reversée par les plateformes de covoiturage, sous la forme d’un versement progressif :
  • une première partie au 1er covoiturage (25 € minimum) ;
  • le reste au 10e covoiturage, dans un délai de 3 mois à compter de son premier covoiturage.

Dans cet article

  • Protéger le pouvoir d'achat des Français « Contre la hausse des prix, l’État agit. »
  • La planification écologique La planification écologique est une méthode globale, permettant d’agir de façon coordonnée avec l’ensemble des Français, des entreprises et des collectivités, afin de relever les défis majeurs de la transition écologique.
  • Mieux se nourrir Mieux se nourrir, c’est modifier nos habitudes alimentaires et accompagner les filières agricoles dans leur transformation agro-écologique.
  • Le Secrétariat général à la planification écologique la coordination de la planification écologique est confiée au ​​Secrétariat général de la planification écologique (SGPE).
  • Un projet collectif La planification écologique est un projet collectif, national et transversal dont le pilotage est confiée à la Première ministre et à l'ensemble des ministres du Gouvernement.
  • Les moyens d’action L'action de la planification écologique se structure autour de 6 thématiques (se loger, produire, se nourrir, consommer, préserver, se déplacer), déployées en 22 chantiers opérationnels.
  • Mieux se loger Mieux se loger, c’est réduire les impacts environnementaux de nos logements et revoir la façon dont nous aménageons nos villes.
  • Mieux se déplacer Mieux se déplacer, c’est améliorer la mobilité des Français grâce à une offre de transports plus propre et accessible sur l’ensemble du territoire.
  • Mieux produire Mieux produire c’est agir sur la décarbonation du cycle de production, de l’énergie nécessaire à la fabrication des biens et services jusqu’à la collecte et la valorisation des déchets en fin de vie, en passant par le financement.
  • Mieux préserver et valoriser nos écosystèmes Mieux préserver nos écosystèmes, c’est définir un nouvel équilibre entre l’exploitation de nos ressources et leur restauration, pour en garantir leur pérennité.
  • Mieux consommer Mieux consommer, c’est adopter une approche durable du cycle de vie des produits et des services, et donner à chaque Français les moyens de faire des achats responsables.
  • La planification écologique Une méthode globale permettant d’agir de façon coordonnée avec l’ensemble des Français, des entreprises et des collectivités locales pour réussir une transition écologique juste et efficace.

Articles récents

Le choix de la rédaction