Prévenir les effets de la canicule dans les établissements scolaires

Publié 14/06/2022 | Modifié 16/06/2022

Alors qu'un épisode de forte chaleur va s’installer pour plusieurs jours en France, voici les recommandations transmises aux directeurs d’école et chefs d’établissement scolaires.

Partager la page

Des stores baissés dans une salle de classe pour faire barrage au soleil.
Source : Getty
Une vague de chaleur s'installe sur la France et des mesures pour protéger les élèves et les enseignants sont préconisées par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.
Tout d’abord, les parents sont sensibilisés en amont pour adapter l’habillement de leurs enfants et en les munissant de moyens de protection (casquettes, lunettes de soleil, crème solaire).

Dans les 12 départements placés en vigilance « rouge - canicule » par Météo France, les parents qui le souhaitent et qui sont en mesure de le faire pourront garder leurs enfants à domicile et ne pas les envoyer à l’école ou au collège le vendredi 16 juin 2022.

À l’intérieur des établissements, les comportements à adopter feront l’objet d’un affichage dans des lieux stratégiques : salles de classe, cantines…
Une attention particulière est demandée aux personnels scolaire afin de détecter tout signe de dégradation de santé  - grande faiblesse, grande fatigue, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, nausées, vomissements, crampes musculaires, etc. -  afin de prendre les mesures nécessaires auprès des personnels sanitaires de l’établissement.
Une vigilance particulière sera observée envers les personnes et élèves connus comme porteurs de pathologies respiratoires ou en situation de handicap. En cas de prise de médicaments, il leur sera recommandé de vérifier les modalités de conservation et les effets secondaires en demandant un avis auprès des médecins et infirmiers de l’établissement.

Canicule info service

La plateforme téléphonique 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe) est activée dès le premier épisode de chaleur. Elle vous informe tous les jours de 9h à 19h.

Correctement boire et s’alimenter

Boire, boire, boire, on ne le répètera jamais assez. Les personnels seront attentifs pour que la déshydratation ne survienne pas chez les élèves. Ils seront aussi invités à mouiller leur peau afin de faire descendre la température du corps.
L’alimentation sera adaptée en évitant les aliments trop gras ou trop sucrés facteurs de déshydratation. Les conditions de stockage des aliments seront particulièrement scrutées.

Où faire classe ?

Par prévention, les bâtiments les plus exposés au soleil ne seront plus utilisés au profit d’espaces plus protégés (façades moins exposées ou protégées, espaces végétalisés et couverts, etc.). Si une salle est climatisée, l’utiliser comme salle refuge.
Fenêtres et stores seront abaissés pour barrer la route au soleil. L’ouverture des fenêtres sera limitée. Bon à savoir : le renouvellement de l’air peut être obtenu par une ouverture de courte durée, entre cinq et dix minutes.
La nuit aussi porte conseil. Toutes les pièces devront bénéficier d’un passage d’air avec l’ouverture des fenêtres lorsque cela est possible. En cas de ventilation mécanique, veiller au bon renouvellement de l'air et actionner le mode de surventilation nocturne.

Et dehors ?

Les directeurs d'école et chef d'établissement doivent apprécier s’il est opportun de maintenir les sorties scolaires ou les événements collectifs ou festifs, au regard des risques d'exposition à la chaleur. Il faudra dans ce cas :
  • éviter les expositions prolongées au soleil (promenades, activités physiques et sportives, etc.) ;
  • veiller à ce que les élèves soient vêtus de façon adaptée (chapeau, vêtements amples, légers, de couleur claire, couvrant les parties exposées de la peau, etc.) ;
  • boire abondamment en évitant les boissons sucrées et en privilégiant l’eau non glacée ;
  • manger en quantité suffisante en évitant les aliments trop gras ou trop sucrés ;
  • utiliser abondamment de la crème solaire (indice de protection élevé) ;
  • veiller à ce que les classes de découverte sous tentes soient situées à l'ombre et que les élèves n'y séjournent pas pendant les fortes chaleurs ;
  • veiller à pouvoir emmener éventuellement un enfant dans un endroit frais repéré en amont.

Bientôt le brevet et le baccalauréat

Concernant les examens à venir, les recommandations sont les mêmes.

Les épreuves devront se dérouler avec les moyens de protection déjà énoncés :
  • des salles d’examens protégées de la chaleur et aérées ;
  • mise à disposition de l'eau potable à l’intérieur, ou permettre aux candidats de sortir de la salle pour se désaltérer.